PSG-OM : Les réactions après l’interdiction des supporters

0

La Ligue professionnelle de football (LFP) et le Ministère de l’Intérieur ont donc décidé d’interdire la venue de supporters marseillais et parisiens lors des matchs PSG-OM et OM-PSG. Retrouvez ci-après les réactions à ces décisions.

Robin Leproux (président du PSG)
Une décision a été prise pour avoir un risque zéro en la matière. Mais il y avait aussi la question de l’horaire. Je dis les choses très simplement, le Parc sera plein et quand les 45 000 personnes entreront, je souhaiterais qu’il fasse jour. Mais ça, ce sera une décision de la Préfecture et du ministère de l’Intérieur. On prend acte, mais ni sur l’horaire ni sur la fermeture des tribunes visiteurs, ce n’est une décision du Paris Saint-Germain. (source : L’Equipe)

Jean-Claude Dassier (président de l’OM)
C’est une surprise. On ne peut pas dire que cela ait été précédé d’une longue concertation. Je trouve ça très regrettable. Je pensais qu’avec les mesures prises par Robin Leproux depuis quelques mois, le problème était en passe d’être réglé. Il y a eu des incidents l’an dernier (un mort, ndlr), mais c’était entre supporters parisiens, étant donné que les Marseillais ne sont pas montés. Cette décision est une erreur. Mais je pense qu’elle a été prise par le ministère de l’Intérieur. De cette manière, il avoue qu’il n’a pas les moyens de préserver la sérénité autour du Parc. C’est dommage, car les choses étaient en train de rentrer dans l’ordre. A Marseille, il n’y pas de violence. On n’a pas vu un seul fumigène depuis le début du championnat. (source : RMC)

Michel Tonini (responsable des Yankees marseillais)
Nous, on avait juste envie d’aller voir ce match pour vivre notre passion. Ils (les pouvoirs publics, ndlr) nous mettent au même niveau que des hooligans parisiens qui se sont tués entre eux la saison passée… On est pourtant respectueux des règles. On n’a même allumé aucun fumigène depuis le début de saison. (source : Rmc)

Chrisitan Cataldo (responsable des Dodgers marseillais)
La Ligue fait encore du racisme anti-marseillais, s’insurge Christian Cataldo, des Dodgers. Les Parisiens ont prouvé la saison dernière que ce sont eux les supporters violents et dangereux, alors que les supporters de l’OM avaient été responsables en acceptant de ne pas se déplacer. Pourquoi, dans ce cas, ne pas interdire aussi les déplacements au Parc des supporters bordelais, lyonnais, stéphanois, lorientais ? (source : RMC)

Share.

About Author

Leave A Reply