Home Tags Publié avec tag "Montpellier"

Montpellier

0 527
Rémy Cabella

Alors que son avenir au-delà de la saison actuelle est incertain et qu’il dispose d’un bon de sortie, le milieu de terrain de Montpellier, Rémy Cabella, n’écarte pas la possibilité de venir poursuivre sa progression dans un club comme l’Olympique de Marseille. 

Dans les colonnes de La Provence, le joueur formé à Montpellier évoque la possibilité de rejoindre l’OM, comme d’autres grands clubs également : « J’ai toujours dit que les gros clubs m’intéressent.L’OM en est un. Le coach m’a dit de terminer la saison, de me concentrer, et d’attendre la fin de saison pour voir s’il y a des possibilité » a-t-il expliqué.

« Je me concentre d’abord sur mes matches, après on verra ce qui se passera. Mais l’OM est un gros club… » a-t-il ajouté.

 

0 159
Louis Nicollin

Alors que l’avenir de Younès Belhanda au Dinamo Kiev reste incertain, et que certains journaux ont parlé récemment d’un intérêt de l’OM pour l’international marocain, son ancien club, Montpellier, espère pouvoir le récupérer.

Comme l’explique Louis Nicollin dans le Midi-Libre, Younès Belhanda est susceptible de revenir dans son club formateur : «  Kiev n’a pas encore payé la totalité du transfert (8 M€ environ). On a alerté l’UEFA et il est possible que Younes revienne pour être vendu ailleurs. A moins qu’il ne souhaite baisser son salaire et rejouer pour Montpellier. S’il est raisonnable, je le prends avec plaisir.  » a-t-il déclaré.

0 296

Le président-délégué de Montpellier, Laurent Nicollin, relance le dossier concernant l’accord intervenu entre la LFP et l’AS Monaco pour un montant de 50 millions d’euros et qui permet au club monégasque de conserver ses avantages fiscaux, notamment le fait de ne pas déplacer son siège social sur le territoire français.

« Le dossier n’est pas clos. On a lancé une procédure. Ca donnera ce que ça donnera mais on est en phase avec la Ligue, tout le monde est en phase avec la Ligue mais ça n’empêche pas de respecter l’AS Monaco et tout ce qu’il a apporté au football français, et aussi ce qu’il apporteront encore dans les années à venir, mais moi j’estime qu’il n’y a pas d’équité avec les avantages fiscaux dont bénéficie l’AS Monaco. Après j’ai rien contre Monaco mais je veux juste que leur club paie une somme qui est l’équivalent de nos charges, voilà point » a-t-il déclaré.

0 415
Mbaye Niang

Le jeune attaquant de Montpellier, Mbaye Niang, prêté par le Milan AC, assure vouloir changer son image dans les prochains mois. Pour sa famille et pour sa fierté.

Dans les colonnes de L’Equipe, Mbaye Niang fait son mea-culpa ce samedi : « Il m’est arrivé d’oublier les règle. J’ai basculé trop vite dans le monde adulte par le biais du foot. Aujourd’hui, je me bats avec moi-même pour entrer dans les clous », reconnaît le joueur âgé de 19 ans.

« J’ai une revanche à prendre pour ma famille, parce que ça les blesse quand ils entendent que je suis mal éduqué. J’ai un grand combat à mener, pour qu’un jour on puisse dire : « On s’est trompé sur Mbaye Niang ». Ce serait ma plus grande fierté. » a-t-il ajouté.

0 352
Louis Nicollin

Le président du Montpellier Herault, Louis Nicollin, semble agacé par le comportement de sa recrue estivale, Mbaye Niang. Le joueur ne devrait dont pas rester au club au-delà de son prêt actuel jusqu’à la fin de la saison.

Mbaye Niang, prêté par le Milan AC à Montpellier jusqu’à la fin de la saison, ne devrait pas rester au-delà a en croire les dernières déclarations de Louis Nicollin : «C’est une certitude, l’année prochaine il sera mieux à l’AC Milan AC, a confié Louis Nicollin au micro de France Bleu Hérault, au sujet de son joueur.

Prolonger son prêt ? Il n’en n’a jamais été question. Pour faire plaisir, moi, je veux bien mais faut pas qu’on me prenne pour un con quand même. Ce n’est pas un joueur pour nous. Si vous trouvez qu’il fait la différence, tant mieux. Mais je ne pense pas qu’actuellement il fasse la différence, peut-être depuis l’histoire de la Ferrari.» a-t-il ajouté.

0 246

Rolland Courbis et Montpellier retrouver le LOSC et René Girard. Un match très attendu entre deux entraîneurs au caractère bien trempé.

D’ailleurs, contrairement à ce que l’on pourrait croire, les deux hommes entretiennent des relations cordiales : « J’essaie de faire passer ce petit conseil aux joueurs que j’entraîne. Il y a les avantages et les inconvénients de rencontrer un entraîneur qu’on a connu. Je pense que dans la préparation du match, ça se précise. Je pense que les joueurs que j’entraîne, et que j’ai le plaisir d’entraîner, dans la préparation de notre match, ils joueront contre Lille. Ils joueront contre les joueurs de Lille, entraînés par René Girard. Ils ne se tromperont pas d’adversaire. » a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « M’occuper de l’entraîneur de l’équipe d’en face, cela ne m’est jamais arrivé et cela ne m’arrivera jamais. Même si j’ai de la sympathie et que je sais qu’il s’appelle René Girard, et qu’il a coaché pendant quatre ans ici avant moi. Je suis très heureux de le savoir mais c’est l’équipe que j’entraîne qui rencontre l’équipe qu’entraîne René. Je crois que ça se passera sur le terrain. On a l’espoir de gagner à Lille. Cela peut paraitre prétentieux mais pour moi, ce n’est pas prétentieux. C’est simplement un objectif qui me parait réalisable. Quel que soit le résultat, en cas de victoire, ce ne sera pas l’entraîneur de Montpellier qui battra l’ex-entraîneur de Montpellier. Ce sera Montpellier qui battra Lille ou Lille qui battra Montpellier. Ou personne ne battra personne. » a-t-il conclu.

0 421

Laurent Nicollin, le président-délégué de Montpellier, a évoqué la situation des joueurs arrivés pendant le mois de janvier et le mercato hivernal. 

Sur le site officiel de son club, Laurent Nicollin laisse entendre que Mbaye Niang pourrait rester au-delà de son prêt de six mois :  « Le coach (Rolland Courbis) souhaitait recruter un avant-centre. Nous avons eu l’opportunité d’obtenir le prêt de Mbaye Niang par le Milan AC. Mbaye a montré toutes ses qualités dès son arrivée et je pense qu’il va encore montrer toute l’étendue de son talent et marquer quelques buts » a-t-il déclaré.

« Dans un premier temps, il est là pour six mois, et nous verrons au mois de juin ce que l’on peut faire avec lui pour l’avenir. Concernant Nicolas Saint-Ruf, Rolland Courbis l’a vu à l’essai pendant 15 jours, il en a été content et nous l’avons engagé. À lui de confirmer et de postuler en équipe première. » a-t-il ajouté.

0 263

Louis Nicollin, le président de Montpellier, a fait l’éloge de son entraîneur, Rolland Courbis, qui depuis son arrivée à la tête de l’équipe du MHSC, a permis à celle-ci de redresser la barre.

Un renouveau qu’apprécie Louis Nicollin qui a tenu à louer le travail de son coach dans un entretien accordé au Midi-Libre : « Il fait du bon boulot, il a rendu l’envie de jouer, et de gagner, à tout le monde. C’est un juste retour des choses qu’il soit à nouveau à Montpellier. Il n’aurait jamais dû quitter le club. Mais c’est la vie [...]  » a-t-il expliqué.

« Il est impliqué dans le club, il bosse bien. Je suis un président satisfait. », a ajouté le dirigeant héraultais. Après le succès acquis face à Ajaccio ce week-end, Montpellier compte désormais dix points d’avance sur le premier relégable, Valenciennes.

0 208

Toujours prêt à déclencher des formules chocs, Rolland Courbis, l’entraîneur de Montpellier, n’a pas dérogé à la règle lors d’un entretien accordé au quotidien sportif, L’Equipe.

Interrogé sur sa recrue hivernale, Mbaye Niang, Rolland Courbis a une réponse surprenante : «  Quand on envoie Niang à Milan à 17 ans… C’est comme si le mec, on le faisait passer de la maternelle à la fac alors que pour moi, il est en train d’apprendre l’alphabet ! » a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « Il nous appartient jusqu’en juin et il nous aide par ses performances. Après, c’est sûr, si j’avais Cavani, Falcao ou Ibra, je ne m’emmerderais pas à faire l’éducation d’un Niang… » a-t-il ajouté. Le principal intéressé appréciera… ou non.

0 150

Après le résultat nul décroché à Rennes samedi soir (2-2) par son équipe, Rolland Courbis, l’entraîneur de Montpellier, semblait un peu frustré par le résultat.

Le coach montpelliérain estimait que son équipe aurait pu ramener les trois points : « C’est un point qui se rajoute aux 28 qu’on a déjà. C’est une semaine quand même pénible. On était un peu euphoriques il y a deux trois semaines, là on a pris deux points en une semaine et il y a eu une élimination à Cannes (en Coupe de France). On a encore treize finales à jouer et on va les jouer avec l’intention de les gagner, quel que soit l’adversaire, à domicile ou à l’extérieur » a-t-il déclaré en conférence de presse.

« On peut perdre à une minute près, mais de ce que je vois de mon banc, je n’ai pas l’impression qu’on méritait de perdre, on pouvait même gagner. Mais on ne va pas faire la fine bouche, on est toujours invaincus en Championnat en 2014, c’est une bonne chose au plan psychologique. On s’en contentera pour le moment » a-t-il ajouté.

STAY CONNECTED