Si la direction Marseillaise a prévenu de ne pas s’attendre à des folies durant ce mercato hivernal, ce n’est pas pour autant qu’Andoni Zubizarreta ne compte pas concrétiser deux ou trois acquisitions.

En effet, le directeur sportif de l’Olympique de Marseille a fait de Thiago Mendes l’une de ses pistes principales durant ce mercato. Une information que nous aurait récemment confirmée L’Equipe dans ses colonnes. Mais aujourd’hui, les choses semblent être différentes pour les deux clans voire quasiment impossibles car Thiago Mendes s’éloigne peu à peu de l’écurie marseillaise. Un éloignement qui est dû au fait que les dirigeants Lillois ont pris la décision de conserver leur milieu de terrain de 25 ans.

Thiago Mendes ne bougera pas du Losc ?

Thiago mendes

Alors que les dirigeants marseillais étaient déjà entrés en contact avec le clan Thiago Mendes sachant que le club Lillois est dans l’obligation de vendre durant ce mercato hivernal, les dirigeants Lillois ne comptent pas se séparer de leur joueur. Une autre opportunité qui s’évapore pour Andoni Zubizarreta et son équipe qui s’était montré très confiant dans ce dossier. Mais toutefois, selon les informations qui nous sont parvenues, la piste menant Thiago Mendes à l’Olympique de Marseille se serait refroidie. Cependant, cette tendance nous est confirmée par nos confrères de L’Equipe dans ses colonnes du jour. CEmédia ajoute que le président du Losc Gérard Lopez a toujours l’intention de se séparer d’un ou de plusieurs joueurs durant ce mois de janvier d’autant plus que le club a besoin de renforcer ses finances.

Deuxième refus pour l’OM après Wilshere

Par ailleurs, le nom de Thiago Mendes ne figure plus dans la liste des joueurs sur le départ malgré l’intérêt des dirigeants de l’Olympique de Marseille à son égard. Quelle stratégie devra mettre en œuvre Andoni Zubizarreta afin de convaincre la direction Lilloise de se séparer de son joueur ?

Deuxième revers de suite pour l’OM après l’annonce de Wenger concernant Wilshere qui devrait finalement prolonger avec Arsenal.



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE