VA-Caen : Les déclas d’avant-match

0

Mal en point au classement après une série de défaites, Valenciennes (16eme) doit profiter de la réception de Caen (4eme) pour se relancer à l’occasion de la 8eme journée de Ligue 1. Retrouvez ci-après les déclarations d’avant-match dans les deux camps.

Franck Dumas (entraîneur de Caen)
Bien sûr, on veut aller de l’avant et confirmer ces bons résultats à chaque sortie. Mais on ne se dit pas: on va jouer en contres parce qu’on est à l’extérieur. Si l’adversaire nous laisse le ballon, on le prendra et on essaiera de l’utiliser au mieux. Ils ont un départ difficile, mais pas catastrophique, avec pas mal de blessés. Ils ont des ressources et font des bons résultats à la maison. Ils sont souvent costauds dans les duels. Il faudra s’adapter aux qualités de l’adversaire et profiter de ses défauts. (source : fifa.com)

Damien Marcq (milieu de terrain de Caen)
Je n’ai pas trop suivi leurs matches depuis le début de saison, mais je connais bien les principes de Philippe. Et puis on sait que c’est toujours délicat d’aller jouer à Nungesser, contre une équipe qui a du tempérament, aime les duels, le contact. Avec Boulogne la saison passée, on avait fait 1-1 en égalisant à la 87′, c’était chaud. Mais on est prêt à répondre à leur défi, notamment au milieu de terrain. (source : Ouest-France)

Grégory Tafforeaux ( milieu de terrain de Caen)
Ce sera difficile, c’est une certitude. On va maintenant croiser des équipes qui ont les mêmes valeurs que nous. Ce sont les matches les plus abordables sur le papier qui sont souvent les plus difficiles à gagner. Il faut refuser la défaite, être ambitieux dans le jeu. Le danger ? Se prendre pour ce que l’on n’est pas. (source : La Voix du Nord)

Philippe Montanier (entraîneur de Valenciennes)
J’ai vu les matches de Caen : il y a du talent, du travail et de la cohérence dans cette équipe. Ils ont un bon bloc et se projettent très vite vers l’avant : la clé du match pour nous sera justement d’arriver à les empêcher de bien le faire. Damien, lui, commence à donner sa pleine mesure. Il a une grosse influence dans l’entrejeu, à la récupération et à la 1re relance, il donne le tempo. Ce match se jouera à peu de choses, à l’image d’un championnat où l’écart entre le 17e et le 7e n’est pas énorme. J’ai l’impression que la L1 est encore plus homogène que la saison passée. La lutte pour le maintien n’en sera que plus serrée. (source : Ouest-France)

Rémi Gomis (milieu de terrain de Valenciennes)
Ce n’est que le début mais c’est vrai qu’on n’a plus gagné depuis l’OM. C’est pour ça qu’on a à coeur de faire un beau match contre Caen pour prendre les trois points. Je pense qu’il nous manque surtout des points. À Brest, on a eu de la maîtrise et jusque-là on n’a pas fait de match catastrophique. Même si, en terme de jeu, on sait qu’on peut faire mieux. (source : La Voix du Nord)

José Saez (milieu de terrain de Valenciennes)
Ils ont toujours le même entraîneur depuis plusieurs saisons. Leur descente d’il y a 2 ans était un accident, ils avaient bien démarré et leur effectif était très bon avec Steve (Savidan), Nivet, Deroin… Aujourd’hui, c’est pratiquement la même équipe avec « Taff » (Grégory Tafforeau) qui apporte son expérience et les jeunes qui arrivent. Cette équipe est bien rôdée, on s’attend à un match difficile. (source : vafc.com)

Share.

About Author

Leave A Reply