Philippe MexèsConsidéré comme le successeur naturel de Lilian Thuram, Philippe Mexès, le défenseur de l’AS Roma sorti de la maison auxerroise, n’a jamais pu confirmer tout le talent qu’on lui prête. Au moment d’affronter la Norvège ce mercredi offrir une nouvelle chance de faire son trou en équipe de France, l’ancien Auxerre se sait attendu.

Mardi en conférence de presse, Philippe Mexès est pourtant apparu détendu : « Je n’ai pas la corde au cou pour autant. Je ne ressens pas de pression. Je ne pense pas que Raymond Domenech soit le responsable de ce qu’il m’est arrivé. Mais on a pas vu le Philippe Mexès d’Auxerre ou des grands moments à Rome. C’est simplement une affaire de circonstances » a-t-il déclaré.

Et celle qui se présente ce mercredi pour le match amical, première pour le nouveau sélectionneur Laurent Blanc, est l’une de celles qui ne faudra peut-être pas ratée cette fois-ci.



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE