HEADER ADS :
Ligue 1

0 637
Jean-Michel Larqué

A quelques heures de la fin du mercato estival lundi soir, la Ligue 1 pourrait perdre l’une de ses têtes d’affiche avec Radamel Falcao attendu du côté du Real Madrid ou de Manchester City. Pour le consultant de RMC, Jean-Michel Larqué, le championnat français n’est plus attractif.

Interrogé sur le sujet sur la radio, Jean-Michel Larqué ne fait pas dans la dentelle ce dimanche : « « J’ai commencé à regarder le match Monaco-Lille cinq minutes après le coup d’envoi. J’ai vu qu’il y avait une nouvelle attaque. Dans l’axe, Vadim Vasilyev. A droite, Jorge Mendes. Et à gauche, Falcao. Pendant une heure et demie, cette attaque a été l’objet de tous les regards. Mais par contre, ils n’ont pas eu beaucoup de ballons. Evidemment, Radamel Falcao a terminé impeccable. La chemise blanche parfaitement repassée, le col nickel… Magnifique. Et tout ça, en se demandant où il allait partir ! C’est l’une des dernières perles de l’AS Monaco, qui vient d’apprendre dans la semaine ses adversaires en Ligue des champions et qui va la commencer à poil ! De qui se moque-t-on ? Va-t-on avaler des couleuvres longtemps ? Le projet a dix mois de vie. Et aujourd’hui, Monaco est nu. Le Prince était absolument seul. Il avait une paire de jumelles, il cherchait Falcao mais il ne l’a pas vu » explique Larqué.

Et d’ajouter : « C’est à l’image du football français. Les départs ne sont compensés par aucune arrivée. C’est la cerise sur le gâteau. Il y a des raisons. Mais on nous a présenté certains mécènes comme des personnes totalement désintéressés. Il n’y a pas un petit problème, là ? Et ce n’est pas le seul. On nous a parlé du projet lensois, c’est dans la même veine. Tout le monde se tire ! Les Qataris restent à Paris, parce qu’il y a la marque Paris et la Coupe du monde en 2022. Mais ce championnat de France, je ne sais pas jusqu’à quand il va chuter, chuter, et terminer dans les orties. »

0 1500
Jérémy Clément

Ancien joueur du PSG désormais à l’AS Saint-Etienne, Jérémy Clément est bien placé pour comparer l’ambiance du Parc des Princes à celle de Geoffroy-Guichard. Sa préférence va au second.

Interrogé sur la comparaison des deux enceintes, Jérémy Clément donne sa préférence à l’antre des Verts : « J’ai aimé la période durant laquelle j’ai évolué à Paris. L’ambiance était supérieure à celle d’aujourd’hui, explique le milieu de terrain. Mais je préfère Geoffroy-Guichard, pour les matches comme celui de jeudi. Le Parc fait partie des beaux stades mais, au niveau de l’ambiance, Sainté, c’est fort. »

0 785
Laurent Blanc

Alors que le PSG accueille l’AS Saint-Etienne ce dimanche soir au Parc des Princes pour ce qui constitue un des classiques de notre championnat, Laurent Blanc, l’entraîneur parisien, a fait l’éloge du club stéphanois qui progresse d’année en année.

« Saint-Etienne est une place forte du football, on le sait. Depuis quelques années, ils font de l’excellent travail avec Christophe Galtier à la tête de cette équipe. Ils grandissent et ils retrouvent l’Europe. Pour Saint-Etienne ça veut vraiment dire quelque chose et on l’a vu à la fin du match face à Karabükspor. Je suis un enfant des Verts, car c’est la première équipe que j’ai suivie à la télévision. C’est un club que j’apprécie et que les Français apprécient. » a déclaré Laurent Blanc en conférence de presse d’avant-match. 

Concernant la rencontre de ce dimanche, Laurent Blanc s’attend à une partie difficile face aux Verts : « C’est une équipe qui progresse d’année en année. Christophe Galtier est convaincu qu’un groupe comme il possède peut progresser chaque année avec simplement quelques retouches. Ils ont des joueurs de qualité et il y a une effervescence autour du football à Saint-Etienne qui est très particulière et assez unique en France. Cela permet aussi de vouloir vraiment côtoyer le plus haut niveau et la coupe d’Europe. » a-t-il ajouté.

0 490
Laurent Blanc

Le PSG reçoit l’AS Saint-Etienne ce dimanche soir pour la clôture de la quatrième journée de Ligue 1. Pour cette rencontre, l’équipe dirigée par Laurent Blanc pourrait recevoir le renfort de Zlatan Ibrahimovic. L’international suédois devrait être dans le groupe pour cette rencontre.

En conférence de presse, Laurent Blanc a évoqué le retour de l’international suédois : »«Il va très bien. Il a repris l’entraînement collectif mardi matin. Il n’a pas eu de gêne. Pas de douleur. Il a travaillé normalement mercredi, jeudi, vendredi et il le fera encore ce samedi. Il sera dans le groupe normalement. S’il sera titulaire ? Vous verrez…» a-t-il expliqué.

0 290
André-Pierre Gignac

A l’issue de la belle victoire de son équipe face à Nice vendredi soir (4-0), André-Pierre Gignac, l’attaquant de l’Olympique de Marseille, a fait part de sa satisfaction. Le joueur olympien souligne que les automatismes mis en place par Marcelo Bielsa commencent à prendre forme.

« Ça fait deux matchs que l’équipe commence à prendre ses marques, où on défend bien, où on attaque bien. Donc c’est de bon augure. On se régale. A la perte du ballon, on le récupère dans les dix secondes qui arrivent. Donc c’est plus facile, on court moins. Même si j’avoue que le pressing, c’est difficile mais il faut le faire pour le bien de l’équipe » a-t-il expliqué rapporte RMC.

« Donc c’est une très, très belle victoire. On a vu un beau Nice face à Bordeaux même s’ils ont perdu. On a vu leurs vidéos, il y avait de beaux enchainements. Et ce soir, on a tout bloqué. Donc bravo à notre défense, bravo à notre milieu et à nos buteurs. » a-t-il ajouté.

0 645
Luis Fernandez

L’Olympique de Marseille s’est largement imposé ce vendredi soir face à l’OGC Nice en ouverture de la quatrième journée de Ligue 1. L’équipe dirigée par Marcelo Bielsa a impressionnée le consultant et animateur de RMC, Luis Fernandez.

Pour Luis Fernandez, la patte de Marcelo Bielsa commence à s’imposer sur son équipe :  « C’est quoi la méthode Bielsa ? Du pressing haut et encore du pressing haut ! A Marseille, la défense joue en avançant cette année. L’an passé, elle jouait en reculant », explique ainsi le membre de la Dream Team RMC Sport.

0 200

A l’issue de la victoire donnée à son équipe sur la pelouse de Nantes (1-0), Radamel Falcao, l’attaquant de l’AS Monaco, a fait part de sa satisfaction concernant le résultat obtenu après deux premiers échecs en L1 cette saison. 

Dans des propos rapportés par RMC, l’international colombien a fait part de son sentiment après cette première victoire de son équipe : « On avait besoin d’une victoire et aujourd’hui, elle a une valeur importante parce qu’elle est à l’extérieur, glisse l’attaquant colombien. On avait bien joué dans les autres matchs, mais seulement par certains moments. Aujourd’hui, on a vraiment montré de belles choses. » a-t-il expliqué.

 

0 177

Après la nouvelle défaite de son équipe à domicile face à Lens, Christophe Jallet, le défenseur de l’Olympique Lyonnais, a fait part de ses impressions. L’ancien joueur du PSG ne s’inquiète pas plus que ça et estime que son équipe va rebondir lors des prochains matches.

Malgré la mauvaise série en cours de son équipe, Christophe Jallet, le défenseur de l’OL, ne s’inquiète pas plus que ça : « « Ça fait partie d’une saison. Nous, on connait ces moments difficiles un peu trop tôt à mon goût et au goût de tout le monde je pense, mais on va relever la tête et regarder vers des jours meilleurs » prévient l’international français.

« On est en début de saison, il y a un petit contrecoup de la préparation qui est logique, surtout quand on enchaîne les matches quasiment deux jours après le dernier » a-t-il ajouté.

0 1241

Le nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux, Willy Sagnol, n’a jamais pratiqué la langue de bois lorsqu’il était joueur. Dans un entretien accordé à L’Equipe Magazine ce samedi, le nouveau coach girondins égratigne les donneurs de leçons, surtout lorsqu’il s’agit d’entraîneur étrangers arrivant en France.

Dans ce contexte, Willy Sagnol n’a pas oublié de fustiger l’attitude des Leonardo ou Ancelotti qui lors de leur arrivée au PSG ont égratigné le football français : « Je suis choqué par ces gens qui viennent dans un pays et le critique au lieu d’apporter leur contribution. N’oublions pas que joueur, Leonardo a subi une lourde suspension pour un coup de coude scandaleux lors de la Coupe du Monde 1994. Et qu’au PSG, il fut accusé d’avoir bousculé un arbitre. En père la morale, il y a mieux. Ancelotti, c’est différent, il a tellement baigné dans la culture italienne de la gagne… » explique l’ancien défenseur.

En revanche, il ne tarit pas d’éloges pour son ancien coach au Bayern Munich, Ottmar Hitzfield : « J’aimais sa capacité à fédérer. Celui qui jouait dix matches se sentait aussi important que celui qui en jouait soixante. Ça, c’est très fort. C’est un homme bien tempéré. Il nous rassurait. J’ai connu aussi Felix Magath, un coach très autoritaire. J’en ai bavé mais je n’ai jamais été aussi bon que sous ses ordres. A l’image d’un Louis Van Gaal, avec lui, ça ne peut durer que deux ans. Ce n’est pas vraiment ma méthode » a-t-il ajouté.

0 447

Alors que son équipe a perdu ses deux premiers matches de Ligue 1, le milieu de terrain de l’AS Monaco, Lucas Ocampos, aborde la rencontre face au FC Nantes avec ambition et determination. D’autant que les Canaris réussissent bien au joueur monégasque.

Interrogé sur le site officiel du club de la Principauté, Lucas Ocampos livre son sentiment avant la rencontre face à Nantes : « La première fois que j’ai joué à Nantes, j’ai marqué… Je me rappelle, c’était un but important, car nous étions à la lutte avec eux et avec mon but égalisateur, nous avions pu rester devant. J’ai encore le maillot de ce match ! C’est un beau souvenir et une belle joie après ce but marqué. Dimanche, nous espérons faire une bonne partie et décrocher les trois points du succès. Nous allons tout faire pour jouer de la meilleure façon possible et s’enlever la pression de ce début de saison difficile », a-t-il déclaré.

 


(J30) FC Nantes 1-1 ASM FC, Highlights by AS MONACO

 

STAY CONNECTED