HEADER ADS :
Ligue 1

0 583
Pierre Ménès

Alors que Christophe Galtier, l’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, avait critiqué la Ligue pour le calendrier qui ne lui permettait pas ces derniers temps d’avoir le même temps de récupération que ses adversaires, Pierre Ménès, le consultant de Canal Plus a répondu indirectement au coach stéphanois.

Interrogé par les internautes du site 20Minutes.fr, Pierre Ménès évoque les critiques stéphanoises : « Je pense que les clubs français ne peuvent pas passer leur temps à pleurer auprès des diffuseurs pour avoir toujours plus de pognon et après se plaindre des calendriers, fait par la Ligue et par les chaînes » a-t-il notamment déclaré.

Ses critiques récurrentes envers Lille ont également été évoquées. Pierre Ménès s’en étonne : « Ca aussi ça m’exaspère. C’est un club dont j’ai dit le plus grand bien lorsqu’il a été champion. C’était le club le plus emballant dans le football. Maintenant c’est loin d’être le cas, j’ai du mal à regarder un match du LOSC. Avant d’avoir un œil de spécialiste, j’ai l’œil de l’amoureux du foot. Je n’aime pas le style et le comportement de René Girard et cela ne date pas du LOSC » a-t-il ajouté.

0 443
Christophe Galtier

A l’issue de la défaite de son équipe sur la pelouse du Vélodrome dimanche soir face à l’OM, Christophe Galtier, le coach de l’AS Saint-Etienne, a fait part de ses regrets. Il estime que son équipe aurait pu revenir de son déplacement dans le Sud-Est avec un meilleur résultat.

«Le regret c’est d’avoir joué une seule période, la deuxième. Nous avons été absents des débats à l’entame de match. Pourtant, on savait que 75% des buts marseillais étaient marqués sur les 20 premières minutes de chaque période. Le deuxième but marseillais laisse beaucoup de regret. Il est la conséquence de deux fautes directes où on est pressé et on n’arrive pas à protéger ce ballon. On le sait, Marseille presse énormément sur tout le terrain. On est lourdement sanctionné sur le deuxième but, on arrive à rester dans le match tant bien que mal. En seconde mi-temps, on montre un tout autre visage avec plus de tout, sauf des occasions » a-t-il notamment expliqué.

Il n’a pas oublié également de tacler à nouveau la LFP : « C’est normal que Marseille soit frais, et j’ose espérer que les responsables de la Ligue comprennent qu’il faut de l’équité sportive. Si Marseille avait joué un peu plus tard dans la semaine il n’aurait peut-être pas eu la même fraîcheur ou le même onze de départ, mais la Ligue en a décidé ainsi. Mais ce n’est pas la Ligue qui nous a battus, c’est l’OM.» conclut le coach stéphanois.


OM – ASSE : La réaction de Christophe Galtier by ASSE

0 717

Ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille et de l’AS Saint-Etienne, Alain Perrin, aujourd’hui coach de la sélection chinoise, est bien placé pour analyser la rencontre qui va se dérouler ce dimanche au Stade-Vélodrome.

 

kitd.html5loader(« flash_kplayer_bfd1e8b4939s », »http://api.kewego.com/video/getHTML5Thumbnail/?playerKey=306eedd58f91&sig=bfd1e8b4939s »);

0 590
Christophe Galtier

L’AS Saint-Etienne se déplace ce dimanche à Marseille pour affronter l’OM au Stade-Vélodrome. Un match qui intervient seulement trois jours après une rencontre face à Bordeaux déjà cette semaine. Pour Christophe Galtier, la Ligue devrait revoir un peu son calendrier, surtout si elle veut que les clubs français jouent le jeu en Ligue Europa.

« Nous savions que nous aurions des séries des matches dans des laps de temps très réduits. Mais ne nous savions pas que nos adversaires allaient avoir le privilège d’avoir des jours en plus de récupération. C’est quelque chose qui me contrarie beaucoup. Que les diffuseurs, qui ont payé plus de 600 millions d’euros, veuillent une programmation étalée avec des affiches et des matches presque tous les jours est compréhensible. Mais la LFP qui, elle, organise la compétition, devrait selon moi exercer un devoir d’équité. Et ce devoir d’équité n’est pas respecté » estime le coach stéphanois.

« Quand on voit que Bordeaux a un match avancé avant de nous rencontrer alors que nous, nous sommes au milieu d’une série avec des rencontres européennes, je ne comprends pas. Quand on voit que Marseille, que nous rencontrons demain, va se retrouver avec deux jours de plus de récupération de plus que nous alors que nous sommes dans une semaine à trois matches avec une rencontre européenne, je ne comprends pas non plus. Il n’y a pas d’équité sportive. Et seule la Ligue peut la faire appliquer. Cette situation me désole. Je ne suis pas énervé mais je veux que les gens comprennent » a-t-il conclu. 

0 365

Malgré son début de saison moyen en Ligue 1, le PSG est toujours vu comme le grand favori pour le titre en fin de saison. Même pour Alain Casanova, le coach de Toulouse qui affronte l’équipe parisienne ce samedi en Ligue 1.

Lors de sa conférence de presse, Alain Casanova s’est déclaré pas surpris par le début de saison poussif de l’armada parisienne : « Les saisons post-mondiales sont souvent très compliquées notamment sur le plan mental, après avoir mis autant d’exigence dans la préparation de cette Coupe du Monde. Il faut du temps pour retrouver le quotidien de la Ligue 1. À Paris, pas mal de joueurs sont revenus du Brésil tardivement. Il y en a qui ont certainement besoin de retrouver un aspect athlétique digne de leur potentiel respectif. Puis ensuite, il y a aussi les nouvelles recrues à intégrer au collectif. Cette équipe du PSG terminera première du championnat et ce, sans aucun problème ! »a déclaré le technicien toulousain sur le site officiel du TFC.

0 647

Journaliste et correspondante en Espagne du quotidien sportif, Marcal, Veronica Brunati, qui était très bien informée au moment de l’arrivée de Marcelo Bielsa à l’OM, a été interrogé par le site spécialisé sur l’actualité du club marseillais, Le Phocéen. 

Dans un entretien au site internet marseillais, celle-ci montre son pessimisme concernant le fait que Marcelo Bielsa restera longtemps à Marseille : « « Si Bielsa va rester longtemps à l’OM ? Je n’en suis pas sûre. S’il sent qu’il peut travailler et que les gens le soutiennent dans son projet, c’est possible. Mais, avec les problèmes qu’il a eus avec son président, même s’il remporte le championnat, cela pourrait ne pas suffire à le faire rester. Il a vraiment besoin de se sentir soutenu. » a-t-elle déclaré.

« Ici, on sait que les supporters marseillais sont fans, qu’ils mettent des drapeaux argentins dans le stade. Ce qui se passe à Marseille avec Bielsa est très spécial, et ici on suit ses aventures de près. Vous savez, en Argentine, il y a deux sortes de personnes : celles qui adorent Marcelo et celles qui ne l’aiment pas. Cela vient de ce qu’il s’est passé lors de la Coupe du Monde 2002 en Asie, où l’Argentine s’était fait sortir au premier tour. En fait, il coupe les supporters en deux. Ceux qui ne l’aiment pas ne le comprennent pas. » a-t-elle ajouté.

 

0 155

Pour jouer face à l’AS Saint-Etienne dimanche soir, Marcelo Bielsa, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, a confirmé que son équipe serait la même que celle qui s’est imposée largement à Reims en milieu de semaine (5-0). 

Lors de sa traditionnelle conférence de presse hebdomadaire, Marcelo Bielsa a été interrogé sur la composition d’équipe face à Saint-Etienne : « « Si Romao et Morel peuvent jouer, ce seront les mêmes. Et s’ils ne peuvent pas jouer, ce sera Lemina et Fanni à leur place », a ainsi déclaré le coach de l’OM.

La compo probable de l’OM :

Mandanda, Dja Djeje, N’Koulou, Morel, Mendy, Imbula, Romao, Thauvin, Payet, Ayew, Gignac

0 202

L’AS Monaco continue son redressement en allant s’imposer sur la pelouse de Montpellier mercredi soir (1-0) dans le cadre de la 7eme journée de Ligue 1. Grâce à ce succès, les Monégasques remontent au milieu du classement du championnat. Retrouvez ci-dessous les principales déclarations d’après-match côté monégasque.

LEONARDO JARDIM

« On mérite le succès de ce soir. L’équipe a bien joué, a bien fait circuler le ballon. Nous avons gagné car nous avons mieux joué que nos adversaires. On continue d’engranger de la confiance. Nous croyons en notre méthode de travail qui nous permet de bien jouer trois rencontres en une semaine. »

VALÈRE GERMAIN

« Un attaquant est toujours en recherche de statistiques. Depuis le début de la saison, je n’avais seulement offert une passe décisive à Berbatov contre Bordeaux. Ce but que j’ai inscrit ce soir est très important pour ma confiance. Je pense que c’est important également aux yeux du coach. Je suis très heureux. J’avais pas mal de rage quand je rentré sur le terrain. J’espère avoir lancer ma saison et pourquoi pas inscrire un petit but samedi lors du derby face à Nice. »

RICARDO CARVALHO

« C’est une victoire très importante pour le groupe. On s’améliore de match en match. Nous retrouvons progressivement notre meilleur niveau. Aujourd’hui nous avons eu aussi un peu de chance. C’est important d’en avoir dans le football. Nous travaillons très dur pour pouvoir gagner des matches. »

0 811
Patrice Garande

A l’issue de la défaite de son équipe face au PSG, le coach de Caen, Patrice Garande, a fait part de son sentiment concernant la performance de son équipe face à celle de Laurent Blanc.

Le coach normand ne cachait pas sa déception à l’issue de la rencontre perdue par son équipe face au PSG (2-0) : « Je suis surtout déçu de l’attitude qu’on a eu. On s’était préparé à embêter cette équipe de Paris en ayant les données avant le match que tout le monde a. On sait que c’est une équipe très bonne sur le plan technique et qui a beaucoup la possession du ballon. Donc on savait qu’il fallait bien défendre et en tout cas pas comme ça. Ce qu’on voulait, c’est être agressifs sur le porteur, avoir un bloc équipe très compact. Je n’ai pas demandé à ce qu’on joue si bas. On a pas pris le match par le bon bout: aucune agressivité, on n’avançait pas sur le porteur, on était passifs, on était en retard sur tout, donc évidemment, Paris, à ce jeu-là, ils sont plus forts que nous » a notamment déclaré Patrice Garande, rapporte L’Equipe.

STAY CONNECTED