Ligue 1

0 137
Souleymane Diawara

L’ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, Souleymane Diawara, a fait part de son sentiment sur le début de saison de son ancienne équipe. L’international sénégalais, désormais joueur de l’OGC Nice, ne s’inquiète pas plus que ça.

 » J’ai regardé les résultats, mais je n’ai pas regardé les matches. Je n’ai pas regardé les buts, donc je ne sais pas. C’est un nouveau staff, c’est un nouveau coach donc il faut peut-être laisser le temps à Bielsa de mettre en place ce qu’il veut », juge le défenseur. 

Et d’ajouter : « Il ne faut pas non plus commencer à vouloir juger l’Olympique de Marseille, il est beaucoup trop tôt. Il n’y a que deux matches, le championnat il est très long. On verra, ils feront les comptes à la fin mais pour l’instant il est trop tôt pour juger l’Olympique de Marseille », conclut Souleymane Diawara.

0 331

Alors que l’AS Monaco a enregistré deux défaites en autant de matches depuis le début de la nouvelle saison de Ligue 1, son entraîneur, Leonardo Jardim, est déjà sous le feu des critiques. Jérôme Rothen, ancien joueur de Monaco, désormais consultant, ne cache pas sa déception.

Sur son blog Yahoo !, l’ancien milieu de terrain monégasque fustige les choix du technicien portugais : «  Cela fait deux matchs consécutifs que ses choix sont discutablesComment peut-on se passer de Kurzawa ? Comment peut-on aligner une défense aussi fébrile ?  Comment peut-on rester stoïque après une entame de deuxième mi-temps catastrophique, où Bordeaux a changé tactiquement et a égalisé, sans changer quoi que ce soit dans son équipe ? » s’interroge Rothen.

 « Le seul changement qu’il a effectué au bout de 20 minutes en seconde mi-temps, c’est la rentrée de Falcao à la place de Germain (du poste pour poste). Résultat: aucun tir monégasque en 45 minutes.  Étonnant ! En tout cas, après deux matchs il n’a pas rassuré ses dirigeants et surtout n’a pas réussi à conserver la formidable dynamique de Ranieri. »  a-t-il ajouté.

0 114

Depuis ce lundi, l’équipementier allemand Adidas a lancé la Predator Instinct 94. Une chaussure qui à l’époque avait révolutionner le monde du football. Pour fêter ses vingt ans, la marque aux trois bandes ressort sa célèbre chaussure. C’est d’ailleurs la première des 14 versions collector de ce modèle.

Pour l’occasion, qui de mieux que Zinedine Zidane « himself » pour teaser ce lancement :  Ça me fait penser à quand on a gagné la Coupe du Monde en 98, c’est magnifique », explique l’ancien joueur du Real Madrid. « Le futur aura une nouvelle vie. L’avenir est Predator », clame Adidas avec cette nouvelle campagne.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

 

0 327

Frank Leboeuf, le consultant de RMC et ancien défenseur de l’Olympique de Marseille, ne veut pas trop s’alarmer pour son ancienne équipe qui connaît un début de saison compliquée en Ligue 1 avec son nouvel entraîneur, Marcelo Bielsa.

Pour l’ancien défenseur, il faut que les supporters soient patients envers leur équipe : «Physiquement, des équipes comme Manchester United sont moyennes jusqu’au mois de décembre, explique le membre de la Dream Team RMC Sport. Il faut attendre encore un peu ».

Et d’ajouter : « Mais on veut les résultats le plus tôt possible, c’est dommageable. Il faut assimiler les directives de Bielsa. Je sais que c’est difficile mais je dis aux supporters marseillais : soyez un peu patients, il faut continuer à supporter votre équipe et après on jugera » a-t-il conclu. Sera-t-il entendu ?

0 520

A l’issue de la victoire de Montpellier sur l’Olympique de Marseille ce dimanche, Rolland Courbis a fait part de son sentiment concernant le début de saison très moyen des Olympiens. Il ne s’inquiète pas outre mesure.

« C’est difficile parce que tout est nouveau cette saison à Marseille, observe le membre de la Dream Team RMC Sport. Il y a un nouveau coach, un nouveau staff, des nouvelles habitudes. Quand tout change du jour au lendemain, ce n’est pas évident. Sur le match, on ne fait pas un hold up. Par rapport à notre défaite contre Bordeaux (0-1), on a progressé. C’est intéressant. On a un groupe pour faire une saison sympa. Mais ce match était compliqué pour Marseille plus que pour Montpellier. Nous, on est venus faire notre match tranquillement. Eux, ils avaient la pression et l’obligation de gagner. Bielsa sait où il a mis les pieds. Le mercato n’est pas fini et il reste quand même 36 journées. »

1 861
Christophe Galtier

L’ancien coach de l’attaquant de Bastia, Brandao, a évoqué l’attitude de son ancien joueur au Parc des Princes et notamment son coup de tête donné à Thiago Motta dans les couloirs de l’enceinte francilienne. Pour Christophe Galtier, le Brésilien n’aurait pas dû se comporter de la sorte.

A l’issue de la nouvelle victoire de son équipe face à Reims dimanche (3-1), Christophe Galtier, le coach de l’AS Saint-Etienne, a été interrogé pour savoir ce qu’il pensait de l’attitude de son ancien joueur, Brandao. Sur ce point, le coach stéphanois se montre très clair : « On ne doit pas accepter un tel geste. Surtout qu’il a eu vingt minutes pour se calmer,explique Christophe Galtier dans L’Equipe.

« On est des donneurs d’exemple. Même si je n’ai jamais vu Brandao, en deux ans, s’énerver dans le vestiaire ou un couloir, ce qu’il a fait, dans ce monde régi par l’hypermédiatisation, ne se fait pas », a-t-il ajouté.

0 600

A l’issue de la défaite de l’Olympique de Marseille sur sa pelouse ce dimanche face à Montpellier (2-0), l’attaquant de l’Olympique de Marseille, Romain Alessandrini, a fait part à chaud de son sentiment concernant cette défaite.

Au micro de BeIn Sport, Romain Alessandrini reconnait qu’il manque encore quelque chose à son équipe : « on a essayé, mais il nous manque quelque chose en ce début de saison pour y arriver. C’est que le début de saison et , il faut encore travailler etbien se reposer et oublier ce genre de défaite » a-t-il expliqué.

Et d’ajouter : « Il y a un peu de fatigue en ce début de saison, car on a voulu bien faire pendant les matches de préparation. Il faut parler entre nous.  Il faut se réveiller. On pas le droit de perdre des matches comme ça à domicile » a conclu l’ancien Rennais.

0 1490
Edinson Cavani

L’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille, Jean-Pierre Papin, qui est désormais consultant sur BeIn Sport, a évoqué l’attaquant du PSG, Edinson Cavani. Il estime que ce dernier est moins en vue qu’il ne l’était quand il était joueur du Napoli.

Dans les colonnes de L’Equipe, Jean-Pierre Papin donne son opinion sur le niveau actuel de l’attaquant international uruguayen : « C’est un joueur d’instinct. Je regrette qu’il ne  joue pas à son poste au PSG. Je l’ai bien regardé contre le Napoli, il n’est plus du tout programmé pour jouer numéro 9. Il a tellement l’habitude de jouer sur les côtés qu’il a perdu de son opportunisme » explique JPP.

« Il tergiverse devant le but. C’est dommage quand tu sais ce qu’il est capable de faire. Mais bon, quand tu a Ibrahimovic devant, qui te met but sur but….C’est phénoménal ce que fait Zlatan. Il est capable de sacrés gestes de classe, même s’il a aussi des ballons qui lui permettent de les réaliser » a-t-il ajouté.

0 155

Le Toulouse Football Club s’est rassuré ce samedi en s’imposant face à l’Olympique Lyonnais lors de la deuxième journée de Ligue 1 (2-1). Retrouvez ci-dessous les principales réactions d’après-match dans les deux camps.

Hubert Fournier (entraîneur de Lyon) : «On ne s’est jamais trop relevé de notre entame catastrophique. Le constat est simple : on n’a joué que 45 minutes et ce n’est pas suffisant pour venir faire un résultat au Stadium. On s’est mis ce handicap terrible au premier acte et c’est regrettable. Le deuxième but nous a fait mal. En deuxième période on est revenu avec d’autres intentions. Il nous a manqué un peu d’agressivité.

Notre deuxième période doit être un motif d’espoir car nous avons montré des choses intéressantes. Il faut s’en servir et éviter de débuter les matches avec un fardeau que l’on traîne jusqu’au bout. La blessure d’Umtiti ? C’est musculaire. Cela commence à faire beaucoup d’absents, on aura bientôt une équipe de titulaire à l’infirmerie mais cela ne peut pas tout expliquer non plus.»

Anthony Lopes (gardien de Lyon) : «On n’a pas joué pendant les 45 premières minutes. On était absent. Le schéma tactique n’y est pour rien. C’est dommage car nous voulions vraiment ramener un résultat. Sur le but de Ben Yedder, j’ai placé mon mur mais il a ensuite changé le ballon de place. J’étais focalisé sur le marquage de mes défenseurs et j’ai oublié de replacer mon mur. C’est une petite erreur que je paie cash.»
Alain Casanova, entraîneur de Toulouse: «Il était très important pour nous de bien débuter la saison à domicile. Cette saison on veut que le Stadium soit plus compliqué à jouer pour les autres. On a tout mis en oeuvre en première mi-temps pour y parvenir. A la pause on aurait même pu mener avec un score plus lourd car nous avons eu plusieurs occasions franches. J’ai aimé les ressources mentales de l’équipe quand Lyon est revenu. On a un peu souffert mais sans concéder trop d’occasions non plus. On avait à coeur de se racheter après un premier match décevant à Nice (2-3, ndlr) et c’est une victoire qui est intéressante pour la suite de la saison.»
Wissam Ben Yedder, attaquant de Toulouse: «Sur mon but je prends la décision de frapper et je le fais parfaitement. J’ai vu que le gardien n’était pas très bien placé. J’ai tenté ma chance et le plus important c’est que le ballon soit rentré. Mon job c’est de marquer des buts, c’est ce que l’on me demande. Le reste viendra tout seul. L’équipe de France? Bien sûr que j’en rêve. Qui ne rêverait pas de jouer dans cette équipe? Il va falloir encore travailler et réussir beaucoup de choses.»

0 3108
Jean-Michel Larqué

Au lendemain du match entre le PSG et Bastia et l’altercation entre Brandao et Thiago Motta dans les couloirs du Parc des Princes, les réactions se multiplient. Pour Jean-Michel Larqué, le Brésilien de Bastia mérite une lourde sanction.

Sur RMC ce dimanche, Jean-Michel Larqué fustige le geste de l’ancien Marseillais : « Avant, Brandao me faisait rire. Après, il me faisait enrager car sur le terrain, il essayait de choper l’adversaire avant d’attraper le ballon. Là, il me fait pleurer, c’est tout ce que je n’aime pas, regrette-t-il. En dehors du match, il fait semblant de ne pas vouloir envenimer les choses, mais il attend Thiago Motta pour lui en filer une » explique-t-il.

« Je lui en veux car il donne une image détestable du football. Il a un comportement irresponsable. Pour un geste un peu moins violent, un Lensois avait pris un an de suspension (Gabriel Cichero, ndlr). Donc je pense que la carrière de Brandao est en pointillé» a-t-il ajouté.

 

STAY CONNECTED