Franck Passi, le coach par intérim de l’OM, aurait probablement espéré meilleurs débuts sur le banc olympien. Malgré la défaite de son équipe à Reims dimanche pour le compte de la 2eme journée de Ligue 1, le technicien olympien reste positif.

A l’issue de la rencontre, Franck Passi, l’ancien adjoint de Marcelo Bielsa, a souhaité ne pas tomber dans le catastrophisme : « Il n’y a que deux matchs, le chemin est encore long. Les comptes, on les fait après un mois, un mois et demi de compétition. On a encore le temps. La pression, je ne l’ai pas plus que ça, on va juste se remettre au travail rapidement » a-t-il expliqué.

Confirmé jusqu’au match face à Troyes le week-end prochain, Franck Passi ne voit pas plus loin et veut avant tout remettre son équipe sur les rails de la victoire : « Ce n’est pas une période simple, mais c’est à nous de travailler pour remédier à nos problèmes. Il faut
arrêter de parler de traumatisme, on ne peut pas se cacher derrière cette excuse. Le mouchoir, on l’a jeté dimanche dernier » a-t-il conclu.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE