Le président de l’UEFA, Michel Platini, a une nouvelle fois fait connaître son opposition à la technologie pour l’arbitrage dans le football.

Le dirigeant européen se montre clairement contre la technologie pour savoir si le ballon est entré ou pas dans le but : « Le football est le sport le plus populaire dans le monde parce qu’il a des règles simples qui s’appliquent partout. C’est un non-sens de modifier cela », a déclaré l’ancien Ballon d’Or au Welt am Sonntag.

« Si j’installe une caméra pour surveiller les buts, j’en ai aussi besoin d’une pour surveiller le hors-jeu. Il y a 10 hors-jeu par match. Mais un but comme celui de l’Angleterre au Mondial-2010, qui à tort n’a pas été accordé, il y en a qu’un toutes les quelques années. »  a-t-il ajouté. Michel Platini privilégie toujours le côté humain et préfère ajouter des arbitres supplémentaire plutôt que d’utiliser la vidéo : « C’est toujours mieux d’utiliser des humains qui peuvent juger une situation, plutôt que d’installer une technologie compliquée. » a-t-il conclu alors que la FIFA envisage sérieusement de l’utiliser pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE