Généralement diplomate en ce qui concerne ses relations avec les autres grands clubs européens, Nasser Al-Khelaïfi, le président du PSG, a changé de ton à l’occasion d’un entretien accordé à L’Equipe.

Le dirigeant parisien semble agacé de ce qu’il se passe en coulisses vis-à-vis de Blaise Matuidi, qui serait convoité et aurait déjà été contacté par Manchester City : « Si un club tente de recruter un de nos joueurs, il devra accepter d’en assumer les conséquences » a-t-il annoncé comme une menace.

Et de rappeler Manchester City à l’ordre concernant ce dossier : « Ils savent que s’ils touchent à un seul de nos joueurs, nous allons entrer en opposition avec eux. Et nous allons contacter leurs joueurs« , prévient-il encore.

Mais derrière cette opposition via le mercato, c’est aussi la rivalité Abu Dhabi-Qatar qui est sous-jacente. Les deux pays veulent rayonner sur le Golfe Persique d’abord et dans le monde ensuite et à travers leur club respectif, batailler ferme. Quand la politique rejoint le terrain sportif….

 

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE