Le président de la LFP, Frédéric Thiriez, qui monte au créneau pour tenter de faire baisser les charges qui pèsent sur le football français, prend l’exemple d’un PSG avec les règlements allemands qui lui permettraient d’économiser une grosse somme d’argent.

« On demande un allégement de charges qui sont insupportables par rapport à nos concurrents. En France, pour un salaire de 600.000 euros annuels, on paye 186.000 euros de charges patronales. En Allemagne, c’est 12.000 euros. Si le PSG payait les charges sociales au taux allemand, il économiserait 50 M€ par an. Dans le détail, on souhaite retrouver un système de droit à l’image, comme pour les artistes. Mais aussi la suppression de la taxe sur les spectacles, qu’il faut remplacer par une TVA à taux réduit.Et un assouplissement de la loi sur le sponsoring. Nous réclamons enfin la normalisation des loyers des stades selon des critères objectifs et la propriété du numéro d’affiliation des clubs. » a fait savoir Frédéric Thiriez.



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE