Adil Rami, le défenseur du FC Valence, débute ce week-end le championnat espagnol la Liga. L’international français veut tenter de faire de son mieux pour prouver à ses dirigeants qu’ils ne se sont pas trompés en le recrutant.

Avant d’affronter Santander ce samedi soir pour le compte de la 2eme journée de Liga, Adil Rami se met la pression : « Certains m’ont présenté comme le nouveau Roberto Alaya. Ce n’est pas facile à gérer. Je ne dois pas me tromper. Je ne m’accord pas le droit à l’erreur » explique le joueur français dans les colonnes de l’Equipe.

L’international français se félicite de la fin de la grève qui a provoqué l’annulation de la première journée de Liga la semaine dernière : « On est au courant depuis deux jours que l’on va jouer. C’est bien. On peut mieux se concentrer. Certains avaient déjà prévu de partir en week-end, de toute façon moi, je suis concentré depuis le premier jour » a-t-il ajouté.



PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE