HEADER ADS :
Tags Publié avec tag "Aulas"

Aulas

0 190

L’Olympique Lyonnais s’est imposé face à l’AS Monaco vendredi soir en ouverture de la 5eme journée de Ligue 1. Un succès important qui permet à l’équipe d’Hubert Fournier de faire un bond au classement. En revanche, du côté monégasque, c’est la débandade. Retrouvez ci-dessous les principales réactions d’après-match.

  • Hubert Fournier, entraîneur de l’Olympique Lyonnais
    « C’est un soulagement. J’ai encore dans la tête le banc qui se lève lors du but de Corentin Tolisso. Tout le monde est concerné. C’était la volonté du staff d’imposer notre jeu. On a senti une fragilité chez Monaco. Après l’égalisation, on a été fragile dans l’axe défensif. Il a fallu faire le dos rond. On était content de revenir à 1-1 à la mi-temps. La deuxième période a été plus consistante.  Je suis ravi de la prestation de Nabil Fékir. Il a bien travaillé pour être performant dès son retour. Cela va créer une émulation dans le secteur offensif. Cette victoire va nous apporter de la sérénité et de la confiance. On doit continuer sur cette voie ».
  • Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais
    « Il y a eu beaucoup de stress. On a tout fait pour dédramatiser. A l’arrivée, le match se joue à très peu de chose. On est très heureux. Tout le monde dans le club a été solidaire. On a essayé de bien gérer les choses. J’ai aimé l’état d’esprit. On a également eu un bon coaching. Ce soir, c’est peut être un déclic pour la suite. »

Leonardo Jardim, entraîneur de l’AS Monaco 

« C’était un match équilibré et le résultat est injuste pour nous. Si nous avions été efficaces, le résultat aurait été tout autre. Nous avons obtenu les meilleures occasions, six ou sept et à l’extérieur, mais malheureusement nous n’avons marqué qu’une fois. L’adversaire a été beaucoup plus réaliste en concrétisant à deux reprisesle groupe est triste car nous avions l’objectif de gagner. Le match de Ligue des champions sera très intense contre Leverkusen. Il faudra se montrer plus efficace« 

0 635
Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, reste ambitieux malgré que son club est au creux de la vague depuis deux trois saisons. Il est persuadé que celui-ci va retrouver son statut d’antan qui lui avait permis d’aligner les titres de champion de France et de se hisser en demi-finale de la Ligue des Champions. 

Lors d’une opération sponsoring avec Hundai, Jean-Michel Aulas affiche sereinement ses ambitions pour son club :  » C’est la première année, en dix-huit ans, que nous ne sommes pas en coupe d’Europe, au-delà des quatre matches (de qualification, ndlr) que nous venons de disputer. Nous visons à moyen long terme la Champions League, pour l’entrée dans notre nouveau stade (prévue en 2016-2017, ndlr). Nous ne faisons pas de tels investissements pour être 17ème. Mais cela fait partie du jeu, il faut avoir l’humilité d’accepter d’être moins bien à un moment donné, ça donne la motivation pour construire l’avenir. La présence de Hyundai renforce ces ambitions, nous allons compter de nouveaux partenaires. Nous ferons les annonces dans les jours qui viennent. De ce côté-là, la crédibilité économique et sportive de l’Olympique Lyonnais n’est pas entamée. Nous voulons retrouver la place la plus haute en France, mais aussi en Europe », a-t-il annoncé.

0 381
Jean-Michel Aulas

Mis en cause par ses dirigeants après l’élimination de l’Olympique Lyonnais en Ligue Europa, le milieu de terrain Gaël Danic, a fait part de son sentiment quelques jours après avoir discuté d’homme à homme avec son président, Jean-Michel Aulas.

Le joueur lyonnais s’est entretenu avec son patron ces derniers jours : « Il faut savoir entendre les critiques et les accepter, même si elles doivent être justifiées, a commenté l’ancien Valenciennois. Je ne m’attarde pas là-dessus et je relève la tête. J’ai eu une discussion avec Aulas et elle a été très constructive. Il a reconnu à demi-mot qu’il avait été trop loin. Il ne regrette pas forcément mais il faut passer à autre chose et aller de l’avant maintenant. » a-t-il déclaré sur Access 365.

Et de préciser concernant son futur à Lyon : « « On nous a tiré dessus l’année dernière quand on avait du mal à finir les matches. On fait souvent des bilans en fin de saison et le bilan de la saison dernière a été bon, relativise Danic. A nous de se redresser et de finir dans les trois premiers cette année. On n’a fait que quatre matchs. Il reste du temps. Il faudra voir sur la durée. Nous, on a un axe et on s’y tient. » a-t-il ajouté. Lyon accueille Monaco vendredi soir pour le compte de la 5eme journée de Ligue 1.

0 114
Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, s’est longuement exprimé ce mardi sur l’antenne de RMC lors de l’émission Luis Attaque. Il a notamment évoqué la situation de son équipe. Il espère bien entendu des jours meilleurs dans les prochaines semaines.

D’ailleurs, il ambitionne toujours de décrocher une place européenne à la fin de la saison quitte à devoir recruter en janvier si nécessaire : « Si ça peut aider en janvier d’avoir des joueurs qui permettent de jouer une Ligue des Champions ou une Europa League, bien sûr qu’on le fera » a-t-il expliqué.

Et d’évoquer également la situation de Yoann Gourcuff : « Il y a deux manières de voir les choses. S’il revient à son meilleur niveau, et s’il est libre, c’est un garçon très honnête, je suis persuadé qu’il poursuivra l’aventure avec nous. Si on ne l’a pas remis d’aplomb et s’il n’a pas pu apporter sa pierre à l’édifice, on sera évidemment content de supprimer une source de charge très importante » a-t-il ajouté.

 

0 2434
Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, s’est exprimé une nouvelle fois sur le PSG et le fair-play financier. Il estime que le fait que le club parisien appartienne à un état déséquilibre fortement la concurrence.

Dans les colonnes du Dauphiné-Libéré, le président lyonnais espère qu’un jour que le fair-play financier permettra d’assainir la concurrence entre tous les clubs : « Sur le plan national, mises à part les deux premières places qui sont déjà affectées à Paris et Monaco, notre objectif sera une qualification en Coupe d’Europe. Ces deux clubs ont pris une telle avance sur le plan des investissements qu’il sera difficile de les suivre » a-t-il expliqué.

 » Mais l’arrivée du nouveau stade va permettre de rattraper progressivement le retard. D’autant que le fair-play financier ne sera pas tout le temps détourné. Au PSG, il y a un tel investissement d’un état, par rapport à des investisseurs privés, qu’il est difficile de suivre. Le fair-play financier doit servir à réguler cette concurrence qui est déloyale. » a-t-il ajouté.

0 355
Jean-Michel Aulas

Le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a laissé entendre que Clément Grenier et Samuel Umtiti seraient susceptibles de quitter le club rhodanien d’ici la fin du mercato estival en cas de belle offre de la part d’un club intéressé.

Dans les colonnes de L’Equipe ce dimanche, le président lyonnais évoque sa position vis-à-vis de ces deux joueurs : « Ils ont un bon de sortie car leur agent m’avait dit en fin de saison dernière qu’ils voulaient partir pour aller dans un grand club. Mais le marché peut être plus compliqué qu’un jeune peut le penser » explique Jean-Michel Aulas.

Toutefois, l’OL acceptera de vendre ses deux joueurs même à un club moyen mais pas sûr que les deux joueurs eux soient d’accord. Et pas sûr non plus qu’en cas de départ, ils soient remplacés : « On a une génération formidable. Je suis plutôt partisan d’attendre quelques mois pour voir » a-t-il ajouté.

0 422
Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, a confirmé que le transfert de Christophe Jallet, le défenseur du PSG, était en bonne voie. Il ne resterait plus que quelques détails à régler avant d’officialiser le transfert de l’international français vers l’OL.

Jean-Michel Aulas a fait le point ce lundi concernant le mercato de son club. Le dirigeant de l’OL, a notamment évoqué l’arrivée prochaine de Christophe Jallet à Lyon : « Je pense qu’on peut confirmer que nous sommes d’accord avec Christophe Il reste quelques virgules à mettre mais les conditions du transfert sont réunies » a-t-il d’abord expliqué.

« Il y a un point : c’est sur le fait d’avoir un remplaçant. Je crois que le PSG avance assez rapidement mais je n’ai plus d’informations. C’est la seule objection pour l’instant à son transfert à Lyon » a-t-il précisé.

0 460
Jean-Michel Aulas

Le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a évoqué le mercato estival de son club en marge de la présentation de sa nouvelle recrue, Lindsay Rose. Le président du club rhodanien a notamment évoqué l’arrivée possible du défenseur du PSG, Christophe Jallet.

Sur OL TV, Jean-Michel Aulas s’est exprimé au sujet de l’arrivée possible de Christophe Jallet. Le club rhodanien convoite le défenseur parisien et les discussions seraient donc en bonne voie d’aboutir selon le dirigeant de l’OL : « Nous avons trois pistes pour le poste de latéral droit, a-t-il détaillé. Celle menant a Christophe Jallet est la plus avancée, voire décisive. » a-t-il déclaré au sujet du défenseur parisien.

 

1 359
Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, a évoqué le mercato estival en cours concernant son club. Il assure ne pas avoir forcément besoin d’acter un départ avant la fin du mois de juin pour équilibrer le budget de son club.

Sur le site officiel de l’OL, Jean-Michel Aulas a évoqué le mercato estival :  « S’il y a des opportunités de départs d’ici la fin juin, on le fera. Ce n’est pas une obligation de le faire avant la fin du mois. C’est juste mieux de le faire par rapport à l’environnement économique, précise-t-il.

« Pour l’instant, les choses ne sont pas suffisamment avancées. Et en plus avec la Coupe du monde, le marché ne bouge pas beaucoup. Ce que nous avons fait, en revanche, c’est de prolonger nos jeunes. » a-t-il ajouté.

0 859
Jean-Michel Aulas

Dans un entretien accordé au site internet de l’Olympique Lyonnais, le président rhodanien, Jean-Michel Aulas, a évoqué le mercato estival qui a déjà débuté dans de nombreux clubs. Il n’exclut pas des départs dans les semaines à venir.

«S’il y a des opportunités de départs d’ici la fin juin, on le fera. Ce n’est pas une obligation de le faire avant la fin du mois. C’est juste mieux de le faire par rapport à l’environnement économique. Pour l’instant, les choses ne sont pas suffisamment avancées. Et en plus avec la coupe du monde, le marché ne bouge pas beaucoup. Ce que nous avons fait, en revanche, c’est de prolonger nos jeunes», a-t-il expliqué.

Et de réaffirmer ses objectifs pour les années à venir : « L’ambition de faire ce qu’aucun club n’a pas fait par le passé (ne pas chuter), de préparer aussi la transition avec l’entrée dans le nouveau stade. J’ai la mission d’amener le club dans ce stade, qu’il ne quitte jamais la scène européenne et qu’il revienne ensuite au plus haut niveau français » a-t-il conclu.

STAY CONNECTED