Home Tags Publié avec tag "Lyon"

Lyon

0 89

Lors de sa conférence de presse, Rémi Garde, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, a rappelé que c’était le PSG qui était le favori de cette finale de la Coupe de Ligue qui opposera les deux clubs samedi au Stade de France.

Le coach rhodanien ne veut surtout pas que les rôles soient inversés en dépit du succès de son équipe en Ligue 1 face à ce même PSG dimanche dernier : « Les deux matchs face au PSG doivent être dissociés. Ce sont deux matchs totalement différents mais l’objectif est de tout faire pour gagner cette finale et ne pas avoir de regret.On a rien à perdre mais on a envie de gagner. Paris a plus de pression. On a l’intention de batailler, a-t-il affirmé devant la presse.

« Les forces en présence sont déséquilibrées. On va essayer de leur donner du fil à retordre collectivement » a-t-il ajouté.

0 111
Jean-Michel Aulas

Lors d’un long entretien accordé au quotidien Le Progrès, Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, a évoqué le cas de Rémi Garde. Alors que le coach rhodanien dispose d’une offre de prolongation de contrat, il n’a toujours pas donné de réponse concernant son avenir.

Du coup, Jean-Michel Aulas ne cache pas ses inquiétudes concernant son entraîneur pour la saison prochaine : « Visiblement, Rémi s’interroge. Autrement, il aurait prolongé. On n’a aucune réserve tant à mon niveau qu’à celui du club. Il réfléchit et ça veut donc dire qu’il y a une incertitude. Durant toute cette période où les résultats n’étaient pas à la hauteur de ses souhaits, cela pouvait légitimer une incertitude et un stress supplémentaires » a expliqué Aulas.

« Aujourd’hui, les performances de l’équipe sont saluées de tout le monde, mais cela reste une décision personnelle. (…) Tous les jours, je m’imagine qu’il puisse arrêter, non parce qu’il aura tiré un bilan négatif vis-à-vis de l’institution, mais par rapport à un équilibre personnel. Le foot, c’est un environnement de brutes. » a-t-il ajouté.

0 2040
Jean-Michel Aulas

Alors que le PSG attend le verdict de l’UEFA concernant le fair-play financier, le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, évoque l’exclusion du club parisien sans véritablement le nommer toutefois.

Dans les colonnes du Progrès ce vendredi, Jean-Michel Aulas rêve encore de la Ligue des Champions mais d’une façon bien inhabituelle : « Des sanctions vont être prises, assure-t-il. Projetons-nous dans un scénario idéal. Nous finissons quatrièmes et un club parmi les trois premiers est exclu de la Ligue des Champions. On changera alors de stratégie. »  explique le dirigeant lyonnais.

Toutefois il paraît peu probable que le PSG puisse être exclu pour manquement aux règles du fair-play financier. Le club parisien risque surtout une forte amende et un avertissement en bonne et due forme à ce stade-là.

 

 

0 217
Zlatan Ibrahimovic

Alors que demain le PSG affronte l’Olympique Lyonnais en finale de la Coupe de la Ligue, l’équipe parisienne sera privée de son maître à jouer, Zlatan Ibrahimovic. Une absence lourde de conséquence puisque sans son joueur, l’équipe de Laurent Blanc semble piétiner.

C’est ce que rapporte en tout cas Eric Di Meco sur RMC à propos de l’absence de la star suédoise : « Zlatan fait le détonateur dans les derniers mètres. Quand il n’est pas là, le jeu du PSG tourne en rond. » a-t-il déclaré dans l’After jeudi soir.

Mais cette absence a également le mérite de rééquilibrer les débats pour la finale selon Di Meco : « Cette finale PSG-Lyon devient très, très intéressante. » a-t-il ajouté.

0 582
Coupe de la Ligue

A la veille de la finale de la Coupe de la Ligue entre l’Olympique Lyonnais et le PSG, Eric Di Meco, le consultant de RMC, a fait part de son sentiment. Il estime que le match de samedi ne sera pas le même que celui de dimanche dernier à Gerland en Ligue 1 qui avait vu la victoire des hommes de Rémi Garde sur l’équipe de Laurent Blanc (1-0). 

Il estime même que cette défaite du PSG à Gerland va avoir l’effet d’un électrochoc  pour les Parisiens : «  On ne verra pas le même match que celui du week-end dernier (1-0 pour Lyon NDLR). Cette victoire dessert l’OL parce qu’ils ont piqué les Parisiens » a-t-il déclaré sur RMC.

« Lyon approche les 60 matches cette saison. Sur le match à Gerland, ils l’emportent sur l’enthousiasme. Ça tourne bien, ils marquent ce but, et derrière ils se battent comme des chiens pour aller gagner ce match. Je ne suis pas sûr que physiquement, sur une finale, ils arrivent à faire le même match, surtout face à un adversaire qui sera plus coriace. Ils étaient passifs. Mais ça va être beaucoup plus » a-t-il ajouté.

0 222
Arnold Mvuemba

A quelques jours de la finale de la Coupe de la Ligue qui opposera le PSG à l’Olympique Lyonnais, le milieu de terrain rhodanien, Arnold Mvuemba, livre son sentiment sur cette rencontre.

Pour le joueur de l’OL, le PSG reste le favori logique de cette finale : « Les Parisiens sont favoris parce qu’ils sont un peu chez eux. Et puis c’est le PSG quand même. Après, à l’OL, chacun met ses qualités au service du collectif. Et c’est pour ça que l’on se régale, a expliqué le milieu de terrain rhodanien dans Le Progrès. Chacun joue dans son registre pour le copain. J’aime cette façon de voir les choses. » a-t-il ajouté.

« C’est un honneur et un grand bonheur de jouer une finale. Mais c’est surtout très intéressant de pouvoir s’exprimer pour son club, de pouvoir montrer ses qualités, après avoir engrangé un peu de rythme » a-t-il conclu.

0 456
Jean-Michel Aulas

A l’issue de la victoire de son équipe face au PSG dimanche soir (1-0), Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, a fait part de sa satisfaction d’avoir battu l’épouvantail de la Ligue 1.

« L’équipe du PSG est plus forte. Il a fallu une grande équipe de l’OL et un état d’esprit irréprochable pour faire ce résultat. Je félicite Rémi Garde pour avoir préparé son équipe de cette manière. Il y a la victoire et il y a aussi la qualité de jeu avec une volonté farouche. On a eu des déceptions et des injustices, notamment contre la Juventus ce jeudi. A toute déception, quelque fois illégitime, il faut savoir adapter l’attitude » a-t-il déclaré sur OL TV.

En revanche, il estime que ce succès ne doit pas mettre son équipe dans un excès de confiance avant la finale de la Coupe de la Ligue face à ce même PSG :  » Il ne faut pas prendre la grosse tête pour samedi. Paris est favori. On a perdu un autre joueur,Koné qui a été monstrueux. Ferri sera suspendu, qui a fait un match formidable ce soir, symbole de la formation de l’OL. On n’aura pas la partie facile. Il faut déjà savourer ce soir. J’ai entendu beaucoup de compliments sur l’équipe…On peut espérer le retour d’un joueur pour samedi… Les trois points de ce soir sont très importants dans la quête de la cinquième place pour l’Europa League », a-t-il ajouté.

0 495
Pierre Ménès

Au lendemain de la défaite du PSG face à Lyon dimanche soir (1-0), Pierre Ménès, porte un regard critique sur la prestation des Parisiens. Le journaliste juge que l’équipe de Laurent Blanc est orpheline de sa star, Zlatan Ibrahimovic.

« Pourtant, le PSG a très bien débuté la rencontre avec cette tête de Cavani détournée par Anthony Lopes sur son poteau. Et puis, Bafé Gomis a un peu remis l’OL sur les rails grâce à trois frappes très intéressantes. À partir de là, le match s’est vraiment équilibré avec, quelque part, les mêmes tares qu’à Londres côté parisien. Inefficace, imprécise et maladroite techniquement, l’attaque parisienne n’a pas réussi à garder le ballon, créant beaucoup d’espaces. Dans ces conditions, le PSG ne peut pas avoir la même qualité de jeu que d’habitude » explique Pierre Ménès sur son blog.

Pour lui, les autres stars de l’équipe ne sont pas à la hauteur : « C’est dans ces moments-là qu’on se rend compte de l’importance bien trop considérable de Zlatan Ibrahimovic dans cette équipe. Sans lui, le visage de Paris est complètement changé parce que Cavani et Lavezzi n’affichent pas le niveau qu’on attend et qu’ils devraient avoir. Même remarque pour Thiago Silva. D’ailleurs, ça fait un petit moment qu’il est vraiment dans la gestion pépère. Cette fracture du zygomatique à Lorient a achevé de le convaincre qu’il était temps d’expédier les affaires courantes et de préparer le Mondial. Seulement, il faut qu’il fasse gaffe parce que là, ça commence vraiment à se voir » conclut le journaliste.

0 1269
Blaise Matuidi

Bafé Gomis, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais, dont l’équipe affronte le PSG ce dimanche soir pour clôturer la 33eme journée de Ligue 1, ne cache pas son admiration pour certains joueurs de l’équipe de Laurent Blanc. Notamment Cavani, Ibrah et surtout son pote Matuidi.

« J’ai passé l’âge d’avoir des idoles. Cavani est un joueur d’exception qui fait une saison remarquable. Et Ibra est, par son aura, la valeur ajoutée du PSG. Mais celui qui m’impressionne, c’est mon ami Blaise Matuidi. Je l’ai vu débuter à Troyes (en 2004, en Ligue 2) et je suis fier de son parcours » a-t-il déclaré dans les colonnes du JDD.

« Lors de sa première saison au PSG, il est resté à Lyon après le 4-4 à Gerland. Il était remplaçant, il doutait. Je lui ai dit de travailler. C’est ce qu’il a fait. Aujourd’hui, il fait partie des stars du PSG » a ajouté le Lyonnais.

0 373

En fin de contrat à l’issue de la saison, Bafetimbi Gomis a livré quelques indications sur son avenir à l’Olympique Lyonnais. Et l’attaquant international n’exclut pas la possibilité de prolonger avec le club rhodanien.

Après avoir failli claquer la porte l’été dernier, Bafé Gomis envisage désormais de rester à Lyon la saison prochaine : « Je n’ai jamais fermé la porte. Prolonger ? C’est une éventualité. Je suis loin d’être parti. On fera le bilan à la fin de la saison » a-t-il expliqué avant le match face à Paris.

« On regardera ce qui est le mieux pour progresser. J’ai simplement envie de jouer et d’être heureux. Mais ça peut être aussi avec mon fils dans le jardin… », a ajouté l’attaquant de l’OL.

STAY CONNECTED