Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique lyonnais, a fait part de sa joie à l’issue de la qualification de son équipe pour la finale de la Coupe de la Ligue.

Le dirigeant lyonnais reconnaît qu’il a beaucoup souffert pendant la rencontre digne d’un film à suspense : « C’était un scénario à la Clovis Cornillac euh non à la Hitchcock (rires). Je dis ça car c’est Clovis qui nous avait réalisé ce tirage. On a montré de grandes vertus morales. Lorient a été très bon et nous en a montré des vertes et des pas mures. On a fait un grand match. Revenir à deux partout, marquer en prolongation est extraordinaire. On s est créé de bonnes occasions en première période mais le gardien lorientais a été très bon » a-t-il expliqué sur le site internet du club rhodanien.

« J’ai en tête cette première victoire en coupe de la Ligue en 2001 qui nous avait permis de lancer une histoire qui a été formidable. C’est la quatrième que l’on va jouer. On a quelques fois eu des déceptions face à Nice et Bordeaux mais on va tout faire pour remporter le trophée. Ce soir on avait tout fait pour avoir un collectif de haut niveau. On fait revenir Bako dans la nuit depuis la Guinée équatoriale. Il s’est retrouvé sur banc. On a pensé que cette dynamique ainsi créée, cette fraternité considérable a donné des ressources insoupçonnées au groupe » a-t-il ajouté.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE