France

0 1850
Laurent Blanc

Alors que la rumeur d’un retour de Leonardo au poste de directeur sportif du PSG s’amplifie, l’entraîneur du club parisien, Laurent Blanc, assure que de travailler avec le Brésilien n’est pas un problème pour lui

« J’ai suffisamment de responsabilités, je ne veux m’occuper que du sportif (…) Je n’ai rien demandé au sujet de l’organigramme (…) il y aura certainement, dans le futur, des changements dans l’organigramme du Paris Saint-Germain. » a commenté Laurent Blanc sur Be In Sports

Leonardo ? « C’est la personne avec laquelle je suis arrivé au Paris-Saint-Germain… Donc ça ne me poserait aucun problème, répond le Gardois. Mais encore une fois, beaucoup de retenue dans ces informations-là. (…) On parle d’une chose qui n’est pas avérée », a-t-il ajouté.

 

0 1938
Blanc -PSG

Interrogé sur son avenir par la chaine Be In Sport, le coach du PSG, Laurent Blanc, a fait part de son sentiment sur sa situation actuelle. Il n’exclut pas un départ en fin de saison.

« Je ne sais pas si je serai l’entraîneur du Paris Saint-Germain à la fin de la saison » a notamment déclaré Laurent Blanc dimanche avant d’analyser ensuite la pénible victoire des siens sur Evian TG (4-2). 

 « Depuis le début de saison, tous les matches du PSG ont un scénario particulier. On n’a jamais eu un match où on a pu rester serein sur le banc de touche. Le seul match tranquille, de mémoire, c’est le 5-0 face à Saint-Etienne. Sinon, tous les matches ont été compliqués cette saison. Je pense que où le bas blesse, c’est à la récupération du ballon. Je pense qu’au niveau de l’utilisation, si on est moins brillant en terme de buts, on arrive toujours à en marquer. Sur le 30/35% de possession de balle de l’adversaire, il arrive à se procurer des occasions. Pour les matches de haut niveau qui nous attendent, si on arrive pas à rectifier le tir dans ce domaine-là, on va avoir de grandes difficultés » a-t-il ajouté.

 

0 2090
Pierre Ménès

Alors que le PSG s’est imposé dans la douleur dimanche après-midi face à Evian (4-2), la rumeur d’un retour de Leonardo au poste de directeur sportif et celle de l’arrivée prochaine de Diego Simeone au poste d’entraîneur, fragilise encore un peu plus la position de Laurent Blanc à la tête de son équipe. 

Mais quelle sera l’attitude des joueurs parisiens d’ici la fin de la saison. Pierre Ménès a son idée : « En coulisse, la rumeur du retour de Leonardo devient insistante, tout comme celle de l’arrivée l’été prochain de Simeone… Maintenant, les joueurs vont-ils avoir la conscience professionnelle de redresser la situation ou vont-ils continuer d’achever Laurent Blanc à petit feu ? C’est l’un des suspenses de cette deuxième partie de saison » a-t-il déclaré sur son blog.

Et d’ajouter : « cela reste très insuffisant, surtout quand on sait que Paris va se déplacer à Sainté, à Marseille et à Lyon lors de cette phase retour. On a du mal à imaginer comment cette équipe pourrait conserver son titre » 

0 2337
Blaise Matuidi

Le milieu de terrain du PSG, Blaise Matuidi, a reconnu que son équipe n’était pas dans le meilleur de sa forme actuellement. Pour l’international français, l’équipe de Laurent Blanc n’est pas à la hauteur des attentes.

Interrogé au cours d’un entretien accordé à Téléfoot, Blaise Matuidi a pointé les manques du PSG cette saison  : « «On ne va pas se le cacher, on ne fait pas une grande saison au niveau du Championnat, a-t-il reconnu. Tout le monde est déçu, ça ne veut pas dire qu’il y a un malaise. Si on s’y met tous, ça sera difficile de nous battre (…)  Je pense que Paris sera champion. Il y a des moments où on aurait pu mieux gérer les situations. Mais il n’y a pas que du mauvais, il ne faut pas tout jeter.» a-t-il notamment déclaré.

Al-Khelaïfi a parlé aux joueurs

Il reconnait en revanche que depuis quelque temps, le président Nasser Al-Khelaïfi, se montre très sévère vis-à-vis de son groupe : Quand le patron prend la parole, ça fait quelque chose. Le groupe en avait besoin. Il nous a bougés? On peut dire ça comme ça.»

0 2279
Ligue des Champions

Alors que le PSG n’est pas au mieux en ce début d’année 2015, le huitième de finale de la Ligue des Champions face à Chelsea se profile à  l’horizon. Un double affrontement qui pourrait être décisif dans l’avenir de certains cadres actuels de l’équipe parisienne. C’est en tout cas ce que laisse entendre l’ancien directeur sportif du club parisien, Alain Roche.

Ce dernier, désormais consultant sur Orange Sport, estime qu’une élimination précoce de la Ligue des Champions face à Chelsea, pourrait provoquer le départ de plusieurs joueurs cadres en fin de saison : « Cette équipe est beaucoup moins performante que l’an dernier. Si elle gagne le Championnat, ce sera grâce à son talent mais aussi au mental. Ce PSG fait moins peur qu’avant et va donc devoir apprendre à souffrir face à des équipes qui ont pris conscience qu’elles avaient un coup à jouer » analyse Alain Roche.

Une fin de saison compliquée pour le PSG ?

Et d’ajouter ensuite : « Mais ce PSG est ­capable de le faire. Une débandade en cas d’élimination par Chelsea? Tout dépend de la manière, mais si le PSG est éliminé, certains vont penser à partir. C’est clair parce que, pour eux, l’objectif ­défini par les actionnaires, c’est celui-là. La fin de saison peut être plus compliquée » conclut-il.

0 3094
Christophe Jallet

Transféré du PSG à l’Olympique Lyonnais l’été dernier, le défenseur international français, Christophe Jallet, savoure la première place occupée au classement de la Ligue 1 avec son équipe. Il est également bien placé pour comparé la star du PSG, Zlatan Ibrahimovic, à la star actuelle de notre championnat, Alexandre Lacazette. 

Ce dernier occupe la première place du classement des buteurs loin devant ses concurrents. Mais pour Christophe Jallet, la comparaison avec Zlatan Ibrahimovic s’arrête là pour le moment : « Ils n’ont rien à voir en termes d’aura. Zlatan a tout gagné, tandis qu’Alex est un joueur en devenir, en pleine progression. Il a encore beaucoup de chemin à faire pour le rattraper. Et puis, ce n’est pas le même type de joueur. C’est plus difficile pour Zlatan cette année, mais il reste un immense champion, on l’a encore vu à Saint-Etienne cette semaine. S’il repart comme les années précédentes, ce sera difficile de le concurrencer. Ça, c’est sûr ! » explique le défenseur lyonnais sur le site internet du journal L’Equipe.

« Lacazette est en train de prendre une dimension internationale »

Et d’ajouter ensuite : « Alex (Alexandre Lacazette) est en train de prendre une dimension internationale, c’est vrai. De grands clubs doivent s’intéresser à lui. Mais je pense que l’OL le gère plutôt pas mal, à l’image du groupe. Il reste très simple, concentré sur son objectif de marquer le plus de buts possibles pour permettre à l’OL d’être le plus haut en fin de saison. Parce qu’il y a un vrai état d’esprit de travail ici. Alex est dans une forme éblouissante, mais il ne s’arrête pas à ça. Il continue de travailler. C’est notre fer de lance, mais cela reflète l’état d’esprit général du groupe » conclut Jallet.

1 611
Blanc -PSG

Fragilisé par la nouvelle défaite de son équipe face à Bastia ce week-end, Laurent Blanc est plus que jamais sur un siège éjectable. Toutefois, selon l’ancien directeur sportif du PSG, Jean-Michel Moutier, un départ de Laurent Blanc à cette période de la saison ne serait pas forcément une bonne chose.

Dans les colonnes du Parisien ce lundi, l’ancien dirigeant parisien donne son avis sur un éventuel départ de Laurent Blanc : « Se séparer de l’entraîneur maintenant ne serait pas une bonne solution. Eventuellement, s’il y avait une solution interne, pourquoi pas ? Mais je n’en vois pas. Et, surtout, il y a sept matchs avant la
venue de Chelsea le 17 février en 8e de finale aller de Ligue des champions. Je ne crois pas qu’un nouvel
entraîneur aurait le temps nécessaire pour remettre l’équipe en route. » a-t-il estimé.

Al-Khelaïfi maintiendra-t-il sa confiance à Laurent Blanc ?

De son côté, le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, avait renouvelé sa confiance en Laurent Blanc juste avant la reprise de la seconde partie de saison. Maintiendra-t-il cette confiance ? On attend de ce dernier une position claire et tranchée pour ne pas en rajouter.

0 646
Jean-Michel Larqué

La défaite du PSG à Bastia samedi soir (4-2), fait beaucoup parler. A l’image de Jean-Michel Larqué. Le consultant de RMC s’interroge sur l’hygiène de vie de certains joueurs de l’effectif dirigé  par Laurent Blanc. Il laisse entendre que certains seraient abonnés aux sorties nocturnes dans les nuits parisiennes. 

Sur RMC Sport, Jean-Michel Larqué fait part de son sentiment sur le PSG après la défaite des Parisiens en Corse : « En regardant le match, tu n’as même pas l’impression que les Parisiens aient lâché. Cette équipe du PSG n’est juste pas aussi forte et performante qu’on nous la vend. Si tu mets en parallèle les performances d’Ibrahimovic entre cette année et l’année dernière, par exemple, tu te rends compte qu’il y a beaucoup de buts en moins et donc beaucoup de points en moins. Je veux bien qu’on me vende la charnière Thiago Silva-David Luiz comme une sorte de muraille, comme c’était le cas avant la Coupe du monde. Mais le commercial et la communication ont leurs limites sur le terrain. Quand on oppose les performances de cette année à celle de la saison dernière, c’est la même équipe, ils n’ont qu’un an de plus mais j’ai l’impression que certains joueurs en ont 10 de plus ! » a-t-il expliqué.

Une hygiène de vie indigne de professionnels ?

Et d’ajouter ensuite : « Physiquement ou moralement, cette équipe n’y est pas, tout simplement. On entend beaucoup de choses. Je ne suis pas un grand noctambule mais quand on fait des recoupements, on a le sentiment qu’on se promène beaucoup le soir, un peu trop tard, et que l’hygiène de vie n’est pas en adéquation avec celle d’un sportif de haut niveau ».

0 969
Rolland Courbis

Rolland Courbis, l’entraîneur de Montpellier, mais aussi consultant sur RMC, a critiqué la communication de Laurent Blanc, l’entraîneur du PSG, après la défaite des Parisiens à Bastia samedi après-midi (4-2).

Dans l’After, sur RMC, Rolland Courbis tacle son collègue du PSG : « Je voudrais entendre Laurent Blanc l’entraîneur du PSG et pas l’accompagnateur du PSG, râle le coach de Montpellier. Parler du PSG à la troisième personne, c’est difficile d’écouter cela. Je ne fais pas de leçon de communication. J’aurais aimé qu’il dise « aujourd’hui nous avons perdu » et pas « le Paris Saint-Germain a perdu ». Mais je n’ai pas la prétention de donner des leçons. » a-t-il notamment déclaré.

A l’issue de cette défaite, le PSG passe quatrième du classement de Ligue 1.

0 428
Marcelo Bielsa

A l’issue de la défaite de son équipe face à Montpellier vendredi soir en ouverture de la 20eme journée de Ligue 1 (2-1), Marcelo Bielsa, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, a reconnu que son équipe n’a jamais été dans le coup pour espérer s’imposer dans l’Hérault.

En conférence de presse suite à là défaite de son équipe à Montpellier vendredi soir (1-2), l’entraîneur de l’OM, Marcelo Bielsa a fait part de son sentiment concernant ce revers qui pourrait priver son équipe de sa place de leader à l’issue de la 20eme journée de Ligue 1.

« Etre premier n’est pas une pression »

« On aurait pu faire au moins match nul. Mais on n’a jamais été à la hauteur des possibilités que l’équipe possède », a concédé le technicien argentin. « Après avoir réduit le score, on n’a pas réussi à se créer d’occasions pour égaliser. Le match a été équilibré. Mais si on avait réussi à égaliser, cela n’aurait pas été mérité. On a eu beaucoup de facilités pour aller jusqu’à la dernière ligne défensive adverse, mais on n’a pas eu beaucoup d’occasions claires, et on n’a pas réussi à transformer en occasions les actions dangereuses. Parfois les équipes insistent en attaque, et quand elles ne créent pas suffisamment le danger, elles finissent par avoir des occasions contre elles. Perdre est toujours préoccupant. Cette défaite nous touche. Être premier n’est pas une pression, c’est plutôt stimulant. »

STAY CONNECTED