HEADER ADS :
France

0 124
Didier Deschamps

A l’issue de la pénible victoire de son équipe face à la Suède, Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France, a fait part de son sentiment. Il savoure les qualités de son groupe.

« On a fait quinze matches, on est à dix victoires, quatre nuls et une défaite face aux champions du monde, résume le sélectionneur. Evidemment qu’il y a eu la coupe du monde cet été, où les joueurs ont pris beaucoup de confiance. L’esprit de groupe est là et on est repartis en septembre avec les mêmes intentions, en rencontrant des adversaires prestigieux. Depuis septembre, je suis amené à changer d’un match à l’autre pour mettre beaucoup de joueurs en situation, avec des systèmes différents. Je sais très bien que ça va à l’encontre des automatismes sur le court terme mais on doit passer par là. Et malgré tous ces changements, il y a l’implication et les résultats aussi. Par rapport à ce qui nous attend avec l’Euro 2016, c’est un passage obligatoire pour ce groupe-là. »

0 362

Le journal, le Canard Enchaîné, rapporte dans son édition du jour, le contenu d’une conversation téléphonique entre le président de Nïmes et celui de Caen quelques jours avant la rencontre entre les deux équipes. 

Une conversation interceptée par les enquêteurs dans le cadre de la mise sous écoute de l’actionnaire principal de Nïmes, Serge Kasparian. Au cours de celle-ci, selon le Canard Enchaîné, voici ce que ce sont dits les présidens de Nïmes et Caen : Extraits : « Fortin : « Toi, c’est un point aussi ? » Conrad : « Ouais, il nous faut un point, voilà. » Fortin : « Ben, si on n’est pas trop cons, hein ? » Conrad : « Dis-toi bien que, le nouveau président de Nîmes, il n’est pas trop con. Il s’est même bonifié et a amené un cadeau pour tout le monde ». » Caennais et Nîmois se sépareront sur un match nul (1-1).

Le Canard Enchaîné rappelle par ailleurs que les délégués de la rencontre se sont étonnés de l’apathie des deux équipes durant les 20 dernières minutes de ce Caen-Nîmes crucial et ajoute que le président nîmois « a fait déposer à la porte du vestiaire caennais 24 cartons de 12 bouteilles de vin »

0 128
Mathieu Valbuena

A l’occasion du match amical face à la Suède ce mardi au Stade-Vélodrome, le milieu de terrain de l’équipe de France, Mathieu Valbuena, va retrouver une enceinte qu’il connaît bien même si elle a un peu changée depuis son départ à Moscou.

Dans les colonnes du Parisien, Mathieu Valbuena fait part de son plaisir de retrouver l’enceinte du boulevard Michelet : « J’y ai tout connu. A sa seule pensée, j’ai des frissons. C’estmon jardin ! Je
l’ai vu rempli et vibrant avant les travaux, j’ai joué dedans alors qu’il était en chantier. On a évolué ensemble ! Il m’a fait grandir, c’est mon stade, je n’aurai jamais autant d’affection pour un autre » explique l’ancien milieu de terrain de l’OM.

Et d’ajouter concernant son meilleur souvenir : « A titre perso, c’estmon doublé face à Caen, le 26 janvier 2008. On est menés 1-0, et je marque deux buts rapprochés (41e et 44e), mes premiers au
Vélodrome et ils sont jolis. L’un d’entre eux est même élu but de la saison en L 1. Sur le plan collectif, mon plus grand souvenir reste Rennes (3-1, le 5 mai 2010). Ce match nous permet d’être champions de France. Quelle ambiance magique, quel moment de communion ! Sur la pelouse, en tribunes,
en coulisses, c’est la folie, et je suis moi-même en transe. Ça donne des instants mythiques » conclut Valbuena.

0 195

Vincent Labrune, le président de l’Olympique de Marseille, et Philippe Perez, son directeur général, ont été interpellés à leur domicile de Marseille et de Saint-Rémy-de-Provence ce matin.Jean-Claude Dassier, ancien président du club, a également été interpellé et est entendu actuellement au parquet financier de Nanterre.

Selon des proches de l’enquête, il s’agirait d’une « affaire financière ». Soit il s’agit du transfert d’André-Pierre Gignac de FC Toulouse à l’Olympique de Marseille en 2010 qui, il y a quelques mois, avait entraîné une série de perquisitions au siège de l’OM. Le 20 août 2010, le Téfécé avait accepté que son joueur vedette rejoigne l’OM pour un montant de 18 millions d’euros plus les primes.

Plus d’infos sur Le Point.fr

0 669
Daniel Riolo

Le journaliste de RMC, Daniel Riolo, s’est montré très critique concernant le niveau du défenseur du PSG, Thiago Silva. Il estime globalement que celui-ci est surcôté.

« Il est arrivé au PSG avec une sorte de titre honorifique de meilleur défenseur du monde. Je n’ai jamais trop compris comment il avait eu ce titre là. C’était un peu marketé. Thiago Silva, il a  30 ans et grosso modo, à part un titre de champion d’Italie et deux titres de champion de France, il n’a pas grand chose de significatif. Dire que c’est un défenseur de classe, c’est indéniable. Il est facile, il fait des gestes de numéro 10. Mais, est-il un défenseur monstrueux? a lancé le journaliste sur RMC.

Et de préciser ensuite : « Il est loin d’un Nesta par exemple, ou d’un Sergio Ramos au niveau de l’approche mentale dans les rencontres qui comptent. Il me laisse une impression bizarre. Il m’a séduit. Maisface à Chelsea par exemple, je l’ai vu en panique concéder un penalty tout bête, ne pas être le leader de l’équipe. Je le vois bien avec le Brésil dans les petits matches, mais quand ça se corse, il refuse de tirer dans les tirs au but alors qu’il est capitaine… Je suis en train d’être déçu alors qu’il a une classe de dingue. Et je ne comprends pas ».

0 604

Dans un entretien accordé à Sud Radio, l’ancien président du PSG, Michel Denisot, est revenu sur son passage à la tête du club parisien qu’il a mené au sommet de l’Europe mais évoque également l’équipe actuelle qu’il juge très armée pour remporter la C1 dès cette saison.

« Je suis parti épuisé, j’avais fait mon temps, on a gagné sept titres. J’ai eu la chance d’avoir des joueurs qui restaient longtemps dans leur club, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui », a-t-il expliqué, avant de s’exprimer sur l’équipe de football actuelle de la capitale :

« Le PSG a tout pour être dans le dernier carré de la Ligue des champions. Une fois qu’on est dans le dernier carré, tout est possible… Comme dans tous les sports de haut niveau, les chances deviennent alors égales entre les qualifiés » a-t-il fait savoir.

0 567
Jean-Michel Aulas

Une fois n’est pas coutume, le président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a pris la défense du PSG dans le cadre du Fair-play financier. Il estime que l’application de celui-ci n’est pas adapté à l’entrée de nouveaux investisseurs dans le football.

Dans un entretien accordé au site Canal Supporters, Jean-Michel Aulas prend la défense du PSG dans le cadre du fair-play financier : « C’est important pour l’UEFA d’écouter ce qui est dit, en particulier par des gens d’expérience. Il ne s’agit pas de modifier la philosophie du règlement, mais de lui donner des interprétations. Il s’agit de passer de la théorie à la pratique. Dans ce cadre-là, il y a des suggestions que nous avons proposées avec le PSG, en accord avec la DNCG. Cela a attiré l’attention de l’UEFA sur l’existence de règles plus contraignantes pour la France que d’autres Européens. » a-t-il notamment déclaré.

Et d’ajouter : « Cela peut être par la DNCG ou des règles propres qui font que dans la compétition européenne le PSG peut être aussi performant que le Bayern ou que le Real Madrid, et puis que dans le championnat la concurrence ne soit pas complètement effacée, a-t-il ajouté. On le voit aujourd’hui avec Marseille en championnat alors qu’ils n’ont pas les mêmes moyens, on le voit avec Lyon qui tire son épingle du jeu avec une autre politique sans vouloir concurrencer le PSG. Tout est question de relativité, d’interprétation, et d’intelligence. Il ne faut pas des règles qui soient les mêmes pour les compétitions européennes et la compétition nationale. Dans la compétition nationale, on a besoin de leaders comme le PSG comme il existe ailleurs de grandes équipes européennes. »

0 1099
Steve Mandanda

Alors qu’il se trouve actuellement en équipe de France, le gardien de l’Olympique de Marseille, Steve Mandanda, a été interrogé une nouvelle fois sur le Clasico de dimanche dernier perdu par son équipe face au PSG (2-0).

Pour Steve Mandanda, c’est l’efficacité et le réalisme parisien qui a fait la différence sur cette rencontre : « C’est une équipe très solide qui s’appuie sur énormément d’individualités. Tous les joueurs du PSG possèdent énormément de qualité. Ils sont impressionnants depuis un moment. Face à nous, les Parisiens ont fait preuve d’énormément de solidarité. Ils ont surtout réussi à avoir une mentalité de tueur dans les moments importants. C’est à ça que l’on voit les grandes équipes » a notamment déclaré le gardien olympien en conférence de presse.

0 1561
Daniel Riolo

Le journaliste de RMC, Daniel Riolo, se montre très sévère envers l’Olympique de Marseille après le Clasico perdu face au PSG. Il estime que l’équipe olympienne n’arrivera jamais au niveau de l’équipe parisienne dans les années futures.

« J’ai revu le match. Les Marseillais ont livré une bonne prestation 20 minutes montre en main. Ils ont une première occasion après 2’30, une autre après 6’30 et une frappe d’Alessandrini détournée par Sirigu. Tout cela fait partie du jeu. Ce n’est pas parce que l’on est le petit qu’on peut se dire que trois occasions manquées changent le match. Cela ne veut pas dire que s’il avait ouvert le score l’OM aurait gagné le match. Le scénario aurait été différent, c’est tout. Le PSG se serait peut-être réveillé plus vite…Après le premier quart d’heure, tout le match a été géré par le PSG. Dans le jeu, ce n’est pas brillant mais ils ont des individualités qui sont tellement supérieures! » a-t-il expliqué sur RMC.

Et d’ajouter concernant l’OM : « Marseille peut garder cette même équipe trois ans, la faire grandir, elle n’égalera jamais le PSG, a commenté le journaliste sur RMC. A un moment, il faut être lucide. L’OM jouera le top 3. Je ne sais pas pourquoi certains ont voulu oublier que Paris, c’est à part en Ligue 1. Le seul problème du PSG, c’est l’implication. Ils n’ont presque pas besoin de tactique. Ils sont beaucoup trop forts! Cavani, pas en forme, tu ne le compares même pas en rêve à Gignac! ».

0 344

Actuellement en pleine bourre à l’image de son équipe, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais, Alexandre Lacazette, a été appelé logiquement par Didier Deschamps en équipe de France. L’international français ne cache pas son ambition de disputer l’Euro 2016.

C’est avec plaisir qu’il a retrouvé le groupe France à Clairefontaine en début de semaine : « Je commence à me sentir mieux dans le groupe. A force de revenir, c’est plus facile pour moi, explique le joueur de 23 ans sur le site de la FFF. C’est une fierté, c’est un rêve donc à chaque fois qu’on peut porter le maillot, c’est avec joie et honneur. Je me sens bien (avec Lyon), j’arrive à mettre des buts et être utile à l’équipe. Je pense aussi à l’Euro 2016, c’est l’objectif à moyen ou long terme, on va dire. C’est vraiment la chose que j’aimerais le plus réaliser. » a-t-il déclaré rapporte RMC.

 

STAY CONNECTED